Coronavirus : Les expéditions à domicile sont maintenues pour le moment (sauf GLS pour les départements 27, 57, 67, 68, 76 et relais colis).

Miellerie

Mise en pot

Retrouvez tous les outils, machines et accessoires pour mettre en pot un miel consommable, dans les bonnes conditions d'hygiène : des mélangeurs et des défigeurs pour liquéfier le miel cristallisé mais aussi des réfractomètres et déshumidificateurs pour vérifier et ajuster le taux d'humidité du miel mais aussi des produits d'entretien pour votre miellerie !

Il y a 34 produits.

Mise en pot

C’est une étape clé pour tous les apiculteurs, qu’ils soient professionnels ou amateurs... La mise en pot représente l’aboutissement d’une saison de travail au rucher, aux côtés des abeilles. Désormais prêt à être consommé, le miel doit encore subir quelques contrôles de qualité avant d’être commercialisé sous différentes formes : 1 kg, 500g ou 250g, liquide ou crémeux.

Du réfractomètre au mélangeur, la boutique d’Apiculture référence tous les équipements et accessoires indispensables à la mise en pot du miel. Les mielleries peuvent s’équiper en matériel professionnel, tandis que les apiculteurs indépendants trouveront les outils dont ils ont besoin pour valoriser leur miel. 

Contrôle de l’humidité du miel

Naturellement hygroscopique, le miel peut facilement se charger en humidité et perdre de sa qualité. La législation fixe à 20 % le taux d’humidité maximal, mais la proportion idéale se situe entre 17,5 % et 18 %.

Tout apiculteur doit se munir d’un réfractomètre pour mesurer la teneur en eau du miel de ses abeilles : la qualité de sa récolte en dépend ! Un miel trop sec s’avère trop épais pour la dégustation, tandis qu’un miel trop chargé en eau risque de fermenter. Ainsi, pour être sûrs de distribuer un miel de qualité, les apiculteurs acquièrent un déshumidificateur pour réguler la composition de leur miel lorsque cela est nécessaire. 

Du miel prêt à consommer ! 

Point d’orgue de l’apiculture, la mise en pot concrétise une belle récolte de miel et reflète l’activité d’une colonie productive. Après avoir butiné le pollen auprès de multiples fleurs durant tout l’été, les abeilles ont produit leur miel dans les alvéoles des cadres qu’elles ont ensuite operculés.

L’apiculteur veille à laisser suffisamment de réserves dans la ruche pour que les abeilles traversent l’hiver dans de bonnes conditions. Il prélève le surplus, dépèce le miel à l’aide d’une pelle à miel et désopercule les cadres pour extraire le précieux nectar.

La mise en pot par l’apiculteur-récoltant relève d’un savoir-faire spécifique. Il faut parfois liquéfier le miel dur à l’aide d’un défigeur ou améliorer la qualité d’un miel crémeux à l’aide d’un mélangeur à miel cristallisé. Une fois en pot, bien fermé par un couvercle et étiqueté, le miel fera le bonheur des gourmands, petits et grands !