En ce moment, une surprise dans votre panier à partir de 149€ !

Ruches

Ruches écologiques et respectueuses des abeilles

Les abeilles sont des sentinelles de la biodiversité… Et leur diminution régulière en dit long sur la nécessité de mieux protéger l’environnement ! De nombreux apiculteurs privilégient désormais une production plus respectueuse des abeilles. Des passionnés œuvrent à leurs côtés pour repeupler les colonies avec des ruches écologiques.  

Il existe des solutions pour pratiquer une apiculture naturelle. Elle ne garantit pas des niveaux de productivité élevés, mais contribue au bien-être des essaims. On parle alors d’apiculture de sauvegarde (par opposition à l’exploitation). 

Cette apiculture d’agriculture raisonnée repose sur l’établissement de ruchers écologiques. Pour cela, la boutique d’Apiculture propose une gamme spécifique de ruches écologiques. 

La Ruche Warré qui apporte plus de bien-être aux abeilles figure parmi les références. On trouve aussi des ruches traditionnelles, héritières directes d’une apiculture millénaire. Il s’agit de la ruche en paille, kenyane ou encore la ruche tronc

Enfin, la technologie peut aussi contribuer à préserver l’environnement ! On le voit avec la ruche connectée. Ce petit bijou high tech accompagne les apiculteurs au quotidien et améliore la qualité de vie des essaims. 

Un rucher traditionnel écologique

Les apiculteurs professionnels peuvent installer quelques ruches traditionnelles pour fortifier leur cheptel. En effet, si ces abris écologiques n’assurent pas une bonne productivité, ils respectent mieux le mode de vie des abeilles. 

Les insectes pollinisateurs sont ainsi en meilleure santé et consolident leur colonie. Mais l’apiculture de sauvegarde intéresse aussi le grand public ! Les ruches écologiques ont l’avantage de ne pas nécessiter d’intervention (ou très peu). 

Elles conviennent parfaitement aux apiculteurs débutants ou simples passionnés de miel. La ruche en paille, par exemple, constitue un habitat très apprécié des abeilles. Véritable refuge de biodiversité, elle apporte un réel confort à la colonie qui retrouve la forme de l’essaim sauvage. 

C’est aussi le cas de la ruche kenyane, réputée facile à conduire. Sa forme horizontale laisse toute liberté aux abeilles pour bâtir leurs rayons. Elle s’inscrit dans une démarche écologique et pédagogique, avec sa fenêtre d’observation. 

Enfin, la ruche tronc séduit pour sa longévité et son modèle d’apiculture naturelle. Issue de la tradition cévenole, celle-ci est un produit artisanal creusé dans un tronc de châtaignier. Cet abri écologique est certainement le plus proche de l’habitat naturel des essaims d’abeilles. En outre, les essences du bois protègent la colonie des prédateurs. 

Ruche Warré : une production de miel plus proche de la nature

Les apiculteurs professionnels qui doivent assurer la productivité de leur miellerie peuvent compter sur la ruche Warré. Bien que compatible avec une activité régulière, celle-ci assure le bien-être des abeilles. 

Contrairement aux autres modèles conventionnels, la Warré reconstitue l’environnement naturel des abeilles. Elle a l’avantage de respecter l’équilibre des colonies tout en facilitant le travail de l’apiculteur. 

La vocation écologique du modèle Warré tient également dans la forme carrée du corps de ruche. Une dimension qui correspond plus aux besoins des abeilles, qui peuvent construire librement leurs rayons, sans cadre. 

Pour récolter le miel : pas besoin d’extracteur ! On perce les cadres et on laisse le miel s’écouler. Les apiculteurs utilisant des ruches Warré on noté une baisse d’agressivité des abeilles dans cet habitat préservé. 

Ruche connectée : développement durable et technologie !

L’apiculture de sauvegarde peut aussi bénéficier des dernières innovations. On le voit avec cet habitat connecté ultra performant. La ruche connectée envoie à l’apiculteur une multitude de données relatives à la santé de l’essaim via une application. 

Elle permet de s’initier intelligemment à l’apiculture, ou au contraire d’améliorer sa pratique. Les apiculteurs sont plus à l’écoute de leurs abeilles et respectent mieux leur équilibre. 

Par exemple, les données en temps réel évitent d’intervenir trop souvent sur le rucher. On pratique ainsi une apiculture moins invasive pour les abeilles. Et cela porte ses fruits ! Ceux qui ont essayé la smart apiculture ont constaté une baisse de la surmortalité de 40 % dans les colonies !