Sélectionne le meilleur matériel apicole pour vous depuis 20 ans

Panier (0)

Aucun produit

0,00 € Expédition
0,00 € Total

Commander

Livraison offerte

 04 90 06 39 91

Questions, conseil et suivi de commande

8h30-12h00 / 13h30-17h30 du lundi au vendredi

LE BLOG le rendez-vous des passionnés des abeilles ! avec plus de 200 articles

Histoire de l'apiculture - L'apiculture à travers les âges

Publié le 07/06/2018 / L'actu des apiculteurs


La vie sur terre commença il y a environ 15 milliards d'années. Les premiers insectes datent d'il y a 380 millions d'années et les abeilles sont apparues depuis près de 100 millions d'années, bien avant les humains, qui débarquèrent sur terre il y a tout juste 2 millions d'années. Mais si ce petit hyménoptère a survécu aux dinosaures, aujourd'hui, il peine à se préserver des ravages du dernier venu sur terre, l'homme !

histoire de l'apiculture

La préhistoire

La plus ancienne abeille aurait été retrouvée en Allemagne, dans du schiste bitumineux : 9 mm de long et forte ressemblance avec l'actuelle. Et de vieilles figurations d'abeilles et de récolte de miel furent découvertes en Espagne (4 000-4 500 ans av. J.-C.).

L'Antiquité

1. Égypte Ancienne

En Basse-Égypte, l'abeille était le symbole du pays. Les Égyptiens n'avaient pas de ruches, mais ils confectionnaient des abris pour les abeilles en poterie et en osier. Ils utilisaient le miel comme offrande à leurs dieux, boisson fermentée (l'hydromel), remède et substitut du sucre. La cire servait à la momification, la construction des bateaux et les peintures.

Le miel était associé au bonheur. Les jeunes mariés buvaient une boisson à base de miel pendant le premier mois de leur mariage. Un rituel à l'origine de la lune de miel.

2. Grèce

Pythagore a découvert la forme hexagonale de la cellule de l'abeille.

Aristote, auteur du premier traité d'apiculture Histoire des animaux, même s'il pensait à tort que le chef d'une colonie d'abeilles était une abeille-roi.

Hippocrate utilisait le miel comme remède et produit favorable à la bonne santé.

Dioscorides a décrit les valeurs médicinales et diététiques du miel (De Materia Medica).

3. Rome

Varron répertoria le vocabulaire et les connaissances apicoles de l'époque (De l'agriculture).

Columelle a décrit la confection des ruches en osier (De l'agriculture. L'économie rurale).

Ambroise de Milan assailli au berceau par des abeilles, il sortit indemne, et devint Saint Ambroise, patron des apiculteurs.

4. La Gaule

On fabriquait les ruches avec l'écorce des arbres.

Le Moyen-âge

Des récoltes abondantes et l'abeillage un droit féodal :

P. de Crescenzi : première allusion à une ruche, avec un système de hausses.

Childeric Ier : le roi des abeilles.

Albert le Grand étudia l'anatomie de l'abeille.

La Renaissance

François de Rohan étudia les abeilles et les ruches.

Luis Méndez de Torres écrivit un manuel d'apiculture en castillan et affirma que le chef des abeilles est une reine.

Olivier de Serres constata l'absence de progrès dans les connaissances et les techniques apicoles.

XVIIe siècle

Charles Butler, auteur d'un traité sur les abeilles.

Johannes Kepler remit en question la forme hexagonale du fond de la cellule d'une abeille.

Federico Cesi et Francesco Stelluti, membres de l'Accademia dei Lincei, ont illustré l'anatomie externe de l'abeille.

Marcello Malpighi décrivit les tubes de Malpighi.

Robert Hooke décrivit l'aiguillon de l'abeille.

Anton von Leeuwenhoek étudia la tête de l'abeille et son dard.

Jan Swammerdam étudia la métamorphose des insectes et l'anatomie interne de l'abeille, mais croyait que les abeilles ne s'accouplaient pas.

Martin John expliqua comment se formait la cire.

XVIIIe siècle

Giacomo Filippo Maraldi a calculé les angles des rhombes des alvéoles d'abeilles et a fait une étude exhaustive d'une colonie sur un seul cadre.

René-Antoine Ferchault de Réaumur a décrit le système digestif de l'abeille et de la guêpe.

Roger Joseph Boscovich a fait des découvertes mathématiques sur l'alvéole en cire d'abeille, et démontra que toutes les faces d'une cellule se rencontrent à un angle identique.

Adam Gottlob Schirach a étudié l'abeille reine.

Anton Janscha a observé la fécondation de la reine.

François Huber construisit une ruche à feuillets avec vitres.

XIXe siècle

Deux groupes d'apiculteurs s'affrontent : fixistes et mobilistes. Les premiers défendent les pratiques traditionnelles et les autres préfèrent les techniques modernes. Leurs récoltes étaient 4 fois supérieures à celles des fixistes.

C'était l'âge d'or de l'apiculture. Beaucoup de créativité et plusieurs ouvrages sur l'apiculture furent publiés. Création également de la première mutuelle, Solidarité apicole, qui protégea juridiquement les apiculteurs tenus souvent pour responsables de la mort d'animaux piqués par des abeilles.

La Société d'apiculture a combattu l'étouffage, détermina les prix, améliora la qualité des produits, chercha la meilleure race d'abeille (la carniolienne), la meilleure ruche, etc. pour promouvoir l'apiculture.

On créa le prix Carcenac, comme récompense pour les enseignants d'apiculture.

Henri Hamet créa le journal L'apiculteur et la Société Économique d'Apiculture, pour réunir les apiculteurs et les structurer.

Découvertes :

- Glande de Nasanoff (Nasanoff)
- Reproduction asexuée des abeilles : l'ouvrière nait d'un œuf fécondé et le faux-bourdon d'un œuf non fécondé (Johann Dzierzon)
- Lois de Mendel (sélection des abeilles) (Gregor Johann Mendel).

Inventions :

- Machine pour transvaser le miel (M. Moreau)
- Extracteur centrifuge (Francesco de Hruschka)
- Cadre mobile (Prokopovitch)
- Gaufrier à cire (Johann Mehring).
- Enfumoir moderne à soufflet (Mooses Quinby).

Ruches et Créateurs :

- Dadant (Charles Dadant, français expatrié aux USA)
- Dadant-Blatt (Johann Blatt)
- Layens (Georges de Layens)
- voirnot (Jean-Baptiste Voirnot)
- WBC (William Brougton Carr).

XXe siècle


- Fin de la guerre fixistes-mobilistes
- Interdiction de l'étouffage.
- Standardisation de la ruche (Dadant)
- Modernisation des extracteurs
- Augmentation de la production du miel
- Création de la Fédération Apimondia
- Professionnalisation des apiculteurs : ils contrôlent mieux l'essaimage et optimisent la production du miel.

Jusqu'aux années 1980-1990, les récoltes étaient florissantes. Mais, le métier devenait trop technique, fatigant et coûteux, les résultats aléatoires et le prix de vente assez bas.

Maurice Maeterlinck, prix Nobel de littérature (ouvrage sur les abeilles)

Karl von Frisch, prix Nobel de médecine, étudia les interactions sociales chez les insectes.

Laidlan étudia l'insémination artificielle et Delperée diffusa ses connaissances en Europe.

Kühn et Pohl ont démontré que l'abeille distinguait l'ultra-violet comme couleur à part entière.

Rennie, White et Harvey ont découvert l'acarapis woodi, l'agent de l'acariose.

Dr Brunehaut Geinitz découvrit ce qu'est le miellat.

Alain Caillas définit ce qu'est la propolis.

Frère Adam a créé la race Buckfast : grosses pondeuses, douces, résistantes et productives.

 

Newsletter du blog

Encore un peu de lecture ?
L'incroyable apiculture cubaine
L'incroyable apiculture cubaine

Cuba est en train de devenir une référence dans le domaine de l'apiculture. Son miel, certifié biologique, est ac [...]

> Lire la suite

Apiculteurs, vos devoirs et obligations
Apiculteurs, vos devoirs et obligations

La possession d’une seule ruche vous soumet à des responsabilités particulières en tant qu’apiculteur. Rensei [...]

> Lire la suite

Où trouver une formation en apiculture ?
Où trouver une formation en apiculture ?

Les clés pour se former à l'apiculture et trouver une formation qui vous convienne. Avec en prime quelques a [...]

> Lire la suite