Coronavirus : Les expéditions à domicile sont maintenues pour le moment (sauf GLS pour les départements 27, 57, 67, 68, 76 et relais colis).

Le blog
apiculteur

La vie de la ruche

L’abeille carniolienne (Apis mellifera carnica)

L’abeille carniolienne (Apis mellifera carnica)

La carniolienne, ou apis mellifera carnica, est l’une des quatre races d’abeilles à miel. Elle est appelée parfois l’italienne grise, de par sa grande ressemblance avec l’abeille italienne.

Originaire de la péninsule balkanique, et plus précisément de la Slovénie, la carniolienne est une abeille très présente en Europe. Elle est très appréciée des apiculteurs pour ses nombreuses qualités.

Abeille Carniolienne

Morphologie

L’abeille carniolienne se reconnait à certains caractères morphologiques, tels que :

  • La couleur : grise (à cuivrée), d’où le nom d’abeille grise.
  • La taille : grande, comme l’abeille noire de l’Europe de l’Ouest
  • L’abdomen : élancé, avec des bandes pileuses de couleur grise
  • Les jambes : longues
  • Les ailes : plus grandes que celles des autres écotypes
  • La pilosité : velue, avec des poils très courts
  • La langue : très longue : 6.5 à 6.7 mm
  • L’index cubital : très élevé

Caractéristiques de l’abeille carniolinenne

Classée deuxième à l’échelle mondiale, l’abeille carniolienne a séduit un grand nombre d’apiculteurs.

Ses qualités

  • Production du miel : la carnica produit beaucoup de miel.
  • Caractère : une abeille douce qui pique rarement, ce qui facilite son élevage même dans les zones urbaines.
  • Sens de l’orientation : l’abeille grise n’a aucun mal à s’orienter et à retrouver son chemin.
  • Durée de vie : la butineuse grise vit entre 4 et 9 jours de plus que les abeilles des autres races
  • Operculation des alvéoles : elle excelle dans cette tâche, surtout en hiver.
  • Entretien de la ruche : le nid de l’abeille grise est souvent bien propre.
  • Résistance : la carniolienne résiste bien à certaines maladies du couvain, telles que la loque européenne.
  • Capacité à s’adapter à différents climats et reliefs : Elle peut être élevée aussi bien en régions montagneuses qu’en zones urbaines. Elle supporte bien les très basses températures, et peut rester jusqu’à 150 jours dans sa ruche, sans sortir.
  • Gestion de l’essaim : l’abeille grise se montre très prévoyante. En cas de sécheresse prolongée (en été) ou face à un hiver rude, la reine en arrive même à interrompre sa ponte. Mais ensuite, sa population se développe et atteint rapidement celles des autres races.
  • Consommation : en limitant sa population, la carnica consomme peu de nourriture. Elle peut même se contenter de la moitié de ses réserves.
  • Précocité : l’abeille grise est connue pour être très précoce, ce qui lui a valu l’appellation d’abeille des miellées de printemps. Ses colonies se développent de manière intensive surtout au printemps.
  • Prolificité : la reine grise est une abeille très prolifique.
  • Butinage : avec longue langue, et sa capacité à s’adapter à différents climats et reliefs, l’abeille grise récolte beaucoup de nectar et de pollen.

Ses défauts

L’abeille carniolienne a aussi ses défauts.

  • Elle bâtit mal ra ruche, ce qui peut nuire à la qualité de la colonie.
  • Elle est très essaimeuse.
  • Elle résiste mal à la nosémose et à l’acariose.
  • Elle pille beaucoup, surtout en périodes de famine.
Articles associés