Le blog
apiculteur

La vie de la ruche

Découvrez comment une abeille devient reine ?

Découvrez comment une abeille devient reine ?

Une colonie d’abeille ne peut exister sans une reine, unique abeille féconde. Ainsi, à l’essaimage ou à la mort de leur reine, les abeilles vont choisir entre 3 et 5 larves, pour trouver celle qui deviendra leur future reine.

Le secret de la reine

Déjà, il faut savoir que toutes les races d’abeilles n’ont pas forcément de reine. Ainsi, les abeilles solitaires qui ne vivent pas en ruches n’ont en général pas de reine.

Pour ce qui concerne les abeilles qui vivent avec une reine, à l’origine, les œufs des abeilles sont tous identiques. En effet, la reine et les ouvrières partagent les mêmes gènes. Mais, elles ne connaitront pas le même destin. L’une accédera au trône et commandera toute la colonie, les autres devront travailler sous les ordres de la première et œuvrer pour son bien-être.
Les recherches menées par les scientifiques ont montré que ce sont les conditions d’élevage qui vont transformer tel œuf en reine et tel autre en ouvrière. En effet, le secret d’une reine est dans son alimentation.

Dans une colonie, toutes les larves ne sont pas nourries de la même manière. Contrairement aux abeilles ouvrières, la reine est toujours alimentée à la gelée royale, depuis sa naissance jusqu’à sa mort. Les autres larves n’ont droit à la gelée royale que pendant les trois premiers jours de leur vie. Cette période révolue, leur alimentation sera faite de miel et de pollen. La gelée royale est désormais réservée à la reine.

La gelée royale

La gelée royale, appelée également le lait des abeilles, est une substance produite par les abeilles ouvrières, grâce à des glandes contenues dans leur tête. Elle est gélatineuse, de couleur blanchâtre, composée en grande partie d’eau (50 à 65%) et de plusieurs autres substances, comme le sucre, les protéines, les vitamines, …
La gelée royale apporte à la larve une substance bien particulière qui permet de modifier son ADN pour en faire une abeille reine et non ouvrière. Et c’est de cette modification que va dépendre la physiologie, l’anatomie et le comportement de la larve.

L’abeille reine

Nourrie exclusivement à la gelée royale la reine affiche un profil particulier, différent de celui de l’abeille ouvrière :

  • grande taille
  • gros abdomen
  • durée de vie de 3 à 5 ans (l’abeille ouvrière vit en moyenne 5 semaines)
  • fécondité : une reine en pleine forme peut pondre près de 2.000 œufs par jour. Par contre, les abeilles ouvrières sont stériles.
  • absence d’organes de succion, d’où son incapacité à se nourrir toute seule.
  • couleur : bronze

Une fois sortie de sa loge, la reine devra s’affirmer face aux autres larves également élues pour devenir reines. Elle commencera par tuer toutes ses concurrentes, ensuite elle entreprendra son vol nuptial. Un vol très rapide, durant lequel elle attirera tous les mâles de la colonie, s’accouplera avec une dizaine d’entre eux, notamment les plus vaillants et les plus rapides, avant de les achever à leur tour et de se proclamer reine.

La fin d’une reine

À partir d’un certain âge, la reine perd le liquide séminal qu’elle avait en réserve. Elle cesse alors de pondre et devient bourdonneuse. Ne pouvant survivre sans une reine féconde, les abeilles se débarrassent d’elle, en cessant de la nourrir, et s’attèlent à choisir une nouvelle reine.

Pour en savoir plus, vous pouvez aussi relire cet article sur l’élevage des reines.

Articles associés