Un cadeau offert dès 119€ avec le code ETE2020 !

Le blog
apiculteur

La vie de la ruche

L'abeille noire (Apis mellifera mellifera)

L'abeille noire (Apis mellifera mellifera)

L’apiculteur est toujours à la recherche de l’abeille parfaite, idéale, celle qui serait facile à élever et généreuse en miel. Mais le choix n’est pas toujours facile : entre les jaunes, les grises et les noires, les spécialistes ont répertorié 20 000 espèces (retrouvez notre article sur les principales races d’abeilles). Mais, les plus nombreuses restent les abeilles noires (constituent près de 35%).

Les origines de l’abeille noire

De race très ancienne, l’abeille noire, dite aussi Apis mellifera mellifera ou encore Apis mellifera mellifica, est d’origine africaine. Elle serait arrivée en Europe, en passant par le détroit de Gibraltar.
Aujourd’hui, c’est la race la plus populaire en France, avec une diversité biologique remarquable. En effet, ses écotypes (variétés) s’étendent sur tout le pays (Normandie, Bretagne, Loiret, Landes, Corse, Île-de-France, Savoie, Champagne, l’Auvergne, Highlands, Provence, Cévennes, Hainaut et Languedoc).

Ses caractéristiques morphologiques

Comparée aux trois autres races de l’Europe centrale, (la carniolienne, l’italienne et la caucasienne), l’abeille noire présente des caractéristiques morphologiques assez particulières :

L’allure :

Plutôt trapue

La couleur du corps :

Noire ou brun foncé, avec parfois, à la base de l’abdomen, des taches brunes ou jaunes. Mais, contrairement à l’abeille italienne, par exemple, chez l’Apis mellifera mellifera, l’anneau abdominal, n’est jamais complet.

L’abdomen :

Velu (des poils longs), rond, volumineux, large et court.

Le tomentum :

Noir et très étroit.

L’abeille noire et l’apiculture

L’abeille noire est une race très prisée par les apiculteurs, qui lui reconnaissent diverses qualités :

Une butineuse remarquable :

abeille-noireL’abeille noire récolte le pollen et le nectar sur une grande variété de fleurs. Elle se démarque des autres races, par ses performances en matière de pollinisation des plantes à fleurs et de productions variées : miel, gelée royale, cire, propolis et venin (à usage médical).

Une abeille douce :

De pure race, l’abeille noire est assez douce, rarement agressive, surtout si elle est bien sélectionnée et travaillée.

Une bonne gestionnaire :

L’abeille noire gère bien ses réserves en nourriture, ce qui en fait une abeille peu pillarde. Elle régularise même sa population en fonction de la quantité de nectar qu’elle a récoltée.

Une abeille qui s’adapte bien à son milieu :

La grande diversité biologique de l’Apis Mellifera-Mellifera montre que cette race d’abeilles est celle qui s’est le mieux adaptée à son environnement et aux diverses conditions climatiques. Une aptitude marquée par sa capacité à bien voler même quand la température est basse. Au fil des années, cette caractéristique s’est désormais inscrite dans le patrimoine génétique de l’abeille noire.

Une abeille résistante :

L’Apis Mellifera-Mellifera est une abeille rustique qui résiste bien à l’hiver et aux maladies. D’ailleurs, elle est conseillée en régions montagneuses et là où l’hiver est rigoureux et long.
Enfin, l’abeille noire est l’abeille des miellées tardives effectuées en août et au-delà de ce mois.

Autant de qualités qui font que l’abeille noire est très utilisée par les apiculteurs et qu’elle est souvent conseillée pour les débutants qui désirent démarrer dans des conditions favorables, non contraignantes.

Seul bémol …

Très craintive, l’abeille noire reine n’est pas facile à trouver !

Produits recommandés

Et pour les apiculteurs, quelques produits de la boutique

Articles associés