Sélectionne le meilleur matériel apicole pour vous depuis 20 ans

Panier (0)

Aucun produit

0,00 € Expédition
0,00 € Total

Commander

Livraison offerte

 04 90 06 39 91

Questions, conseil et suivi de commande

8h30-12h00 / 13h30-17h30 du lundi au vendredi

LE BLOG le rendez-vous des passionnés des abeilles ! avec plus de 200 articles

Septembre, que doit faire l'apiculteur ?

Publié le 05/09/2018 / Conseils en apiculture

En septembre le temps devient plus instable, on observe les dernières floraisons (bruyère callune, lierres, etc...). L'activité de la colonie diminue sensiblement, les abeilles se préparent déjà pour l'hiver et la reine pond une nouvelle génération qui assurera l'hivernage.

Que doit-faire l'apiculteur débutant en Septembre ?

Par une belle journée ensoleillée, l'apiculteur peut rendre visite à ses ruches afin de faire le point et effectuer quelques vérifications.

  • Contrôler les réserves de miel en pesant les ruches à l'aide d'un peson (environ une quinzaine de kilos sont nécessaires pour l'hiver donc le poids de la ruche doit être supérieur à environ 30 kg en pesée normale soit 15 kg en pesée arrière). Si elles sont insuffisantes, il faut nourrir les abeilles avec un sirop (à administrer plutôt le soir afin d'éviter le pillage).
  • Veiller à surélever les ruches pour qu'elles n'absorbent pas l’humidité du sol. Elles peuvent être posées sur des briques ou sur un support de ruche.
  • Stocker les hausses de ruche vides à la lumière du jour, sous un auvent par exemple. Ainsi, on évite la prolifération de la teigne.
  • S'équiper en maturateurs pour stocker et décanter le miel (une dizaine de jours environ) mais aussi, en matériel d'emballage afin de le mettre en pot dans les semaines qui suivent la récolte.
  • Recycler la cire récoltée pendant la saison apicole en la faisant chauffer au bain-marie, dans une chaudière ou dans un cérificateur solaire. À l'aide de moules, on la transforme en pain de cire.

Newsletter du blog

Encore un peu de lecture ?
Réunir deux ruches faibles
Réunir deux ruches faibles

Lorsque l'on est apiculteur amateur ou professionnel, il est désolant de voir nos ruches s'affaiblir. Que ce soit [...]

> Lire la suite

La fausse teigne de cire
La fausse teigne de cire

La fausse teigne de cire est un parasite de la ruche qui se développe dans les ruches affaiblies et à faible d [...]

> Lire la suite

Les conditions idéales pour conserver son miel
Les conditions idéales pour conserver son miel

Comme tout aliment, le miel est une denrée dont il est essentiel de préserver les nutriments. Dans quelles c [...]

> Lire la suite