Le blog
apiculteur

Les trésors de la ruche

Tout savoir sur le miel de sapin

Tout savoir sur le miel de sapin

Depuis l’Antiquité, le miel a toujours été convoité par les hommes et il continue à l’être. Ce produit naturel est à la fois nourrissant et soignant, sous ses multiples variétés et ses diverses origines. Parmi les miels les plus rares et les plus chers en France, on compte le miel de sapin, un miel typique qui bénéficie, depuis 1999, d’une appellation d’origine certifiée.

Où se produit le miel de sapin ?

Le miel de sapin se récolte dans des régions bien précises. Originaire essentiellement des Vosges et du Jura, il se retrouve également en Auvergne et dans les Pyrénées.

Un produit typique

Si le miel de sapin est très convoité, c’est parce qu’il est le fruit d’une production différente de celle habituellement réalisée par les abeilles pour les autres types de miels. Le sapin n’ayant pas de fleurs, les abeilles n’ont pas de nectar à récolter. Elles collectent plutôt le miellat, une substance liquide visqueuse et épaisse, excrétée par des pucerons, et déposée ensuite sur des végétaux, comme l’épicéa et le sapin.

Et si le miel de sapin est très rare, c’est parce que, et selon les estimations des professionnels, sur une moyenne de 10 ans, la production du miel de sapin est vraiment profitable, pour les apiculteurs, pendant 3 à 6 ans au maximum.

Ses caractéristiques

miel de sapin– Aspect : sirupeux.
– Couleur : très foncée, presque noire, irisations boisées et vertes, variant selon les régions (plus noire dans le Massif central, irisée de vert dans les Vosges et en Alsace).
– Arôme : boisé, résineux, prononcé, avec parfois une pointe mentholée.
– Goût : malté, balsamique, doux, sans amertume, avec une note de noisette ou de pain grillé (selon les variantes).
– Odeur : marquée, aromatique et fort agréable.
– Cristallisation : très lente, du fait de la particularité de sa composition.
– Conservation : excellente.
– Pouvoir sucrant : moins élevé que chez les autres variétés de miels.

Sa composition

Le miel de sapin a une composition unique : 38% de fructose, 27% de glucose, 16% d’eau, 14% de dextrose et de mélézitose, 7% d’autres acides aminés et minéraux, et 3% de saccharose.

Sa récolte

La production du miellat étant aléatoire, la période de la récolte du miel de sapin ainsi ne peut être régulière. Le volume du miel récolté est également imprévisible : tantôt abondant, tantôt très faible.
Dans les Vosges et le Jura, la récolte du miel de sapin se fait au mois de juillet, pendant juste quelques jours. Mais, si les pucerons ont bien travaillé, elle peut se prolonger jusqu’en automne.

Les vertus du miel de sapin

Le miel de sapin tire sa particularité également de sa richesse en oligoéléments (potassium, phosphore, souffre, calcium, magnésium, zinc, fer, bore, cuivre). Une composition qui lui procure plusieurs bienfaits sur la santé de l’homme.
Ce miel est un produit antiseptique, anti-inflammatoire, reminéralisant, dynamogénique et diurétique. Il aide également à lutter contre les affections urinaires et respiratoires, les asthénies et les anémies. Les personnes souffrant d’une insuffisance rénale s’en servent également pour mieux gérer leur régime diététique.

Articles associés