Un cadeau se glisse dans votre commande dès 119€ !

Le blog
apiculteur

L'actu des apiculteurs

Le point sur le plan Apiculture durable

Le point sur le plan Apiculture durable

En France comme ailleurs, les colonies d’abeilles sont non seulement des pollinisateurs qui aident à préserver la flore, mais également des producteurs de miel qui participent à l’économie agricole.
Or, les dix dernières années, de graves problèmes ont nui à la santé des colonies d’abeilles et bien sûr le secteur apicole s’en est trouvé affecté.

Le plan Apiculture durable ?

La filière apicole présente un potentiel énorme, mais mal structurée, elle peine à réaliser ses objectifs. Partant de ce constat, Stéphane Le Foll, Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, propose de mettre en œuvre un plan d’action qui permettrait de mieux cerner les enjeux de la filière apicole pour la rendre plus compétitive.
Ce plan se développe en deux périodes. Prévu initialement pour deux ans : de 2013-2015, il a été prolongé de 2 ans de plus : 2015-2017.

Les objectifs du plan

L’objectif premier du plan Apiculture durable est de développer la filière apicole (pour plus de compétitivité, à l’échelle nationale et européenne) et de diminuer le taux de mortalité des abeilles.
À ces objectifs principaux, s’ajoutent d’autres comme la structuration de la filière apicole française, la professionnalisation du métier d’apiculteur, etc. L’ensemble de ces objectifs s’exprime sous forme d’axes : soit 17 axes qui se déclinent en 115 actions.

Les objectifs de 2013-2015 :

Objectifs finalisés :

  • faire des travaux de recherche, en ciblant les problèmes de santé des abeilles
  • trouver de nouvelles méthodes de travail pour : évaluer des produits d’ordre phytosanitaire, instaurer un dispositif réunissant l’activité apicole et celle agricole, …
  • lutter contre le frelon asiatique, qui présente un grand danger pour les abeilles

Objectifs non encore atteints :

  • connaitre pour mieux développer la filière apicole en France
  • promouvoir le rôle des abeilles dans leur rapport avec la biodiversité et l’environnement

 

Les objectifs pour 2015-2017

Principaux objectifs à finaliser pour la deuxième partie :

  • faire de la recherche (3 actions, comme l’usage des phytosanitaires, le projet RISQAPI …)
  • limiter l’exposition des colonies d’abeilles aux différents facteurs de risque (9 actions, dont la lutte contre les dangers sanitaires des colonies d’abeilles)
  • organiser la production apicole (13 actions, dont la démarche “miel de France”)
  • former des apiculteurs professionnels (4 actions, dont la mise en œuvre d’un certificat de compétence pour les apiculteurs : Certi Api)

Quel budget pour le plan Apiculture durable ?

Le financement prévu initialement pour le plan Apiculture durable s’élève à 40 millions d’euros, sur une période de trois ans. Pour la deuxième partie (2015-2017), le budget annuel s’élève à près de 13 millions d’euros, répartis comme suit : 7 millions / an réservés aux axes du plan rénové pour le développement durable de l’Apiculture. Les 6 millions qui restent iront aux actions à long terme dans le cadre d’une stratégie apicole s’étalant sur 10 ans.

Tant de démarches et d’actions qui aboutiront, entre autres, à la signature d’un pacte apicole qui permettra l’élaboration d’un label “miel de France”.

Articles associés