En ce moment, une surprise dans votre panier à partir de 119€ !

Le blog
apiculteur

La vie de la ruche

Le couvain d'abeille

Le couvain d'abeille

Le couvain est au centre du renouvellement et de la reproduction des abeilles. Son développement est important, surtout le miel que les abeilles y stockent pour leurs progénitures.

Mais concrètement, qu'est-ce que le couvain ? Pourquoi cette importance ?

Qu'est-ce que le couvain d'abeille ?

Dans une ruche, le couvain désigne l'ensemble des nymphes, des larves et des œufs protégés par les ouvrières d'abeilles.

Comme le terme « couvain » est également utilisé pour la descendance d'autres insectes (guêpes, termites ou encore les fourmis), la précision est parfois nécessaire. Les œufs et les larves forment ce qu'on appelle le couvain ouvert car leurs alvéoles n'ont pas été operculées. Le couvain fermé fait donc référence aux nymphes dont les alvéoles sont scellés.

Chez les abeilles, l'accouplement et la fécondation sont dissociés dans le temps. Pendant les vols nuptiaux, la reine s'accouple avec une bonne douzaine de mâles. Elle préservera alors la semence de chacun d'eux. Elle y puisera tout au long de sa vie lorsqu'elle voudra féconder ses ovules.

Couvain d'abeille : Le parcours d'un ovule fécondé

Chez les abeilles, un ovule non fécondé donne naissance à un faux-bourdon.

Ce mode de reproduction s'appelle la parthénogenèse. Un ovule fécondé donnera un véritable œuf qui donnera naissance à une abeille femelle (ouvrière ou reine). Trois jours après la ponte, une larve d'environ un millimètre sortira de l'œuf.

Toutes les larves seront nourries à la gelée royale au début du stade larvaire. Après trois jours, le régime alimentaire changera selon les décisions prises par les abeilles nourrices : de la gelée royale pour celle qui deviendra une reine et une alimentation à base de miel et de pollen pour les ouvrières.

Ce n'est donc pas la génétique qui déterminera l'avenir d'une larve femelle. Les larves de mâles sont nourris d'office au régime miel et pollen.

Après quelques jours, les ouvrières vont « operculer » les alvéoles contenant les larves. Ces dernières vont alors pouvoir passer du stade de larve à celui de nymphe. La durée de ce stade dépendra de la destinée de l'abeille : 5 jours pour une reine, 10 jours pour une ouvrière et 11 jours pour un mâle. Une fois ces délais terminés, on assistera à l'émergence de l'imago, l'abeille proprement dite.

Comment identifier la position du couvain ?

Vu les enjeux autour du couvain, un apiculteur se doit d'en prendre soin.

Sans ouvrir la ruche, un apiculteur aguerri pourra déterminer la position du couvain en observant la planche d'envol ainsi que le comportement des abeilles.

Sur la planche d'envol, si la majorité des abeilles n'occupent qu'un côté, on peut déduire que le couvain n'est pas au centre de la ruche. Il devra alors ouvrir la ruche et le recentrer lui-même. Cela permettra aux abeilles de stocker le miel et le pollen le plus près possible du couvain mais pas à l'opposé de la ruche.

Si les abeilles occupent toute la longueur de la planche d'envol, le couvain est bien positionné. Il faudra alors voir s'il y a assez de place pour le stockage du pollen et du miel.

Articles associés