Le blog
apiculteur

La vie de la ruche

Le cycle de vie des abeilles

Le cycle de vie des abeilles

Des faux-bourdons qui fécondent la reine, nourris par les ouvrières. Toute une hiérarchie. Mais comment en arriver là ?

De l’œuf à l’abeille ouvrière

L’œuf ou l’abeille ? Telle est la question.
Commençons par l’œuf, point de départ de 4 stades de développement avant d’en arriver à l’abeille adulte. Le premier stade débute avec la ponte d’un œuf fécondé par une reine. Le destin de l’œuf fécondé sera de devenir soit une reine à son tour, soit une ouvrière. S’il s’agit d’un œuf non fécondé, il deviendra un faux-bourdon.

L’œuf est facile à reconnaître du fait de sa couleur blanche et sa forme longiligne et incurvée. Il est déposé verticalement dans l’alvéole lorsqu’il est pondu.
Au cours des 3 jours suivant la ponte, l’œuf s’incline peu à peu au fond, dissout sa membrane et se transforme en larve. Dans les mêmes conditions climatiques, ce processus se passe à peu près de la même façon pour toutes les espèces.

La larve

Identique à un ver, la larve ne comporte qu’un tube digestif et ainsi, son rôle se limite à se nourrir. En effet, les abeilles nourricières leur laissent des aliments dans les alvéoles. Le développement de la larve se fait sur 5 mutations successives. Son poids augmente en fonction de sa nature. Par exemple, une ouvrière gagnera 900 fois son poids initial tandis que la reine gagnera 1700 fois son poids.

Le faux-bourdon gagne jusqu’à 2300 fois son poids. Après 9 jours à ce stade, la larve est fermée dans l’alvéole par un opercule de cire. C’est la phase d’operculation, variant en fonction de la caste.

La pupe et l’imago

Ces deux derniers stades voient la création des antennes et des autres organes sensitifs : yeux, bouche… Les organes du thorax et de l’abdomen, ainsi que les pattes et les ailes se forment à ce stade. Les mandibules se forment, permettant à l’imago de percer l’opercule de cire. Une fois adulte, il sort de l’alvéole et bat des ailes. La cuticule formée à l’extérieur sèche progressivement durant 12 heures, et l’abeille commence son travail. Il pèse alors entre 80 et 292 mg en fonction de sa caste, la reine étant la plus lourde. On observe toutefois quelques variations de ce cycle de développement en fonction de la caste.

La vie des abeilles

Pendant chaque journée ordinaire de sa vie, une abeille butine sur 25 km d’une fleur à l’autre pour obtenir 0,5g de nectar, ce qu’il faut pour un dixième de gramme de miel.

En parcourant 1500 fleurs, elle obtient 2 cg de nectar. Dans les saisons de miellées, une abeille butineuse peut même enregistrer 4000 fleurs à son compteur. L’ouvrière vit entre 13 et 38 jours pendant la saison estivale, entre 30 et 60 jours au printemps et 140 en période hivernale. Les faux-bourdons peuvent vivre jusqu’à 90 jours en saison chaude et une trentaine de jours au printemps. Quant à la reine, sa durée de vie peut aller jusqu’à 3 ans, avec un record de 8 ans.

Articles associés