Coronavirus : Les expéditions à domicile sont maintenues pour le moment (sauf Relais colis et Géodis pour les départements 09, 67, 68, 90 et Corse).

Le blog
apiculteur

La vie de la ruche

Faire la différence entre une abeille et une guêpe

Faire la différence entre une abeille et une guêpe

Les beaux jours sont souvent synonymes de pique-niques, de barbecues et déjeuners à l'extérieur. Comme nous, guêpes et abeilles profitent du soleil et arpentent les campagnes et les villes à la recherche de nourriture.

Alors que l'abeille est menacée et, avec elle, la pollinisation des fleurs, la guêpe joue un rôle important pour la biodiversité en mangeant les plus petits insectes. Beaucoup d'entre nous craignent leurs piqûres. Dans cet article on vous apprend comment différencier une guêpe d'une abeille et savoir évaluer les risques.

Abeille vs Guêpe

Le physique

La présence de poils est un premier indice d'identification : l'abeille est duveteuse alors que le corps des guêpes est lisse. Par ailleurs l'abeille est petite (environ 1,5 cm de long) et trapue alors que la guêpe est plus profilée, longue et possède un abdomen séparé du thorax d'où l'expression « avoir une taille de guêpe ». Enfin la robe de l'abeille est jaune et brune alors que la guêpe est noire rayée de jaune. Contrairement à l'abeille, cette dernière possède aussi des mandibules.

Les goûts alimentaires

Une différence notable de comportement entre l'abeille et la guêpe est due à son alimentation. La guêpe s'invite plus volontiers à nos repas parce qu'elle est omnivore et se nourrit de tous types de nourritures. Elles s'attaquent notamment aux viandes et aux poissons car leurs larves sont carnivores. L'abeille se nourrit de nectar qu'elle récupère en butinant les fleurs bien qu'elle puisse aussi être attirée par les boissons sucrées (sodas, jus de fruit, sirop, ...).

Le comportement

L'abeille est moins présente lors des repas de par ses goûts alimentaires mais elle est aussi beaucoup plus douce que la guêpe. À moins d'approcher le nid ou de croiser un essaim en vadrouille, elle n'est pas agressive et ne pique qu'en dernier recours. En effet, l'abeille meurt lorsqu'elle pique, elle est donc naturellement moins encline à piquer que la guêpe. 

La piqûre

Contrairement aux guêpes qui peuvent attaquer plusieurs fois de suite, les abeilles ne piquent qu'une seule fois car le ventre de l'abeille se détache avec son dard, ce qui entraîne sa mort. Le venin de l'abeille est néanmoins beaucoup plus allergène que celui de la guêpe et il faut prendre des précautions particulières pour retirer son dard afin de ne pas répandre la poche à venin.

Il faut se rappeler que les abeilles et les guêpes ne piquent pas par plaisir, elles réagissent souvent à une odeur ou à un geste agressif comme par exemple un brusque mouvement de la main. Le mot d'ordre pour se prémunir des piqûres est de rester calme et de ne pas s'approcher des nids.

Comment réagir en cas de piqûre ?

Les piqûres de guêpes sont souvent bénignes, il suffit d'utiliser un Aspivenin et d'approcher la plaie d'une source de chaleur pour soulager les démangeaisons. Lors de piqûres sur les muqueuses ou pour les personnes allergiques, il faut se rendre immédiatement à l'hôpital.

Ces conseils s'appliquent aussi aux piqûres d'abeilles mais, il faut d'abord retirer le dard en évitant de percer la poche à venin (ne pas utiliser de pince à épiler). Pour ce faire, on peut gratter avec le dos d'un couteau ou à l'aide d'un autre objet tranchant tout droit à travers le dard.

 

Articles associés