Coronavirus : les expéditions sont maintenues et nos magasins restent ouverts  (plus d'informations ici)

Le blog
apiculteur

Autour du rucher L'actu des apiculteurs

Zoom sur la fonction de l’essaim

Zoom sur la fonction de l’essaim

Qu’est-ce qu’un essaim ?

Tout d’abord, intéressons-nous à la définition de l’essaim. Un essaim d’abeilles est le groupe d’abeilles qui habitent la ruche. Ce que l’on appelle aussi une colonie d’abeilles. 

Retrouvez quelques conseils de base sur l'essaimage.

Le nombre d’abeilles présentes dans l’essaim change au cours de l’année. Il est constitué d’environ 10 000 abeilles pendant la période hivernale, et ce chiffre peut passer à 40 000 abeilles au cours de la saison de reproduction (au printemps).

Un essaim se compose de trois « catégories » d’abeilles

  • La reine : c’est elle qui pond les œufs, ce qui permet à la colonie de se développer et de se renouveler.  L’espérance de vie d’une reine est de quatre ans (mais elle est souvent remplacée avant). Pendant la période de reproduction (au printemps), une reine peut pondre jusqu’à 2 000 œufs par jour (ce qui équivaut à son propre poids).
  • Les ouvrières : c’est la catégorie la plus nombreuse. Elles ne vivent pas très longtemps (2 mois au printemps, et 4 mois en hiver) mais elles occupent divers rôles au cours de leur vie. En effet, elles aident à élever les jeunes larves, elles nettoient la ruche, elles s’occupent de la reine. C’est encore elles qui s’occupent du butinage et de la construction des cadres.
  • Les mâles : on les appelle aussi « faux bourdons ». Ils sont environ 5 000 dans un essaim. Leur unique mission est de féconder la reine des autres ruches. Cependant, juste après l’accouplement, les mâles meurent. De plus, au début de l’hiver, les ouvrières les expulsent de la ruche. Donc s’ils sont présents dans la ruche au printemps et en été, il n’y a aucun mâle dans l’essaim en hiver. 

Voir notre article sur l'organisation du travail dans la ruche

Comment se forme un essaim d’abeilles ? 

Tout commence par la construction d’une alvéole particulière. C’est dans celle-ci que la reine va pondre un œuf, qui lui-même deviendra une jeune reine. 

Cependant, il ne peut pas y avoir deux reines dans un même essaim. C’est pourquoi les éclaireuses (c’est une catégorie « spéciale » d’ouvrières) vont partir à la recherche d’un endroit (branche d’arbre, pan de mur…) où elles vont toutes se regrouper afin de former un nouvel essaim. 

Une fois cela fait, la première éclaireuse retourne dans l’essaim afin d’indiquer où se trouve le nouveau lieu, et à quelle distance (cela se fait par le biais d’une danse « codée »). C’est ce que l’on appelle l’essaimage. Puis commence la construction à proprement parler de ce nouvel essaim. Les ouvrières construisent de nouveaux rayons. Ceux-ci serviront à accueillir la nouvelle ponte de la reine, ainsi que les réserves de miel et de pollen. 

Élément indispensable au développement et au renouvellement des colonies, l’essaim fonctionne selon une organisation et une hiérarchie bien huilées. Afin de préserver l’espèce, qui est en danger, il est important de bien s’occuper d’un essaim d’abeilles.

Articles associés