Sélectionne le meilleur matériel apicole pour vous depuis 20 ans

Panier (0)

Aucun produit

0,00 € Expédition
0,00 € Total

Commander

Livraison offerte

 04 90 06 39 91

Questions, conseil et suivi de commande

8h30-12h00 / 13h30-17h30 du lundi au vendredi

LE BLOG le rendez-vous des passionnés des abeilles ! avec plus de 200 articles

Savoir différencier le frelon asiatique de l'européen

Publié le 12/10/2017 / La vie de la ruche

Redoutable tueur d’abeilles et beaucoup plus agressif, le frelon asiatique a mauvaise presse auprès des apiculteurs. Depuis une dizaine d’années, il continue sa progression en France et génère de nombreuses inquiétudes. C’est pourquoi il est fondamental de savoir le différencier de son cousin européen afin d’éviter d'inutiles inquiétudes.

Vespa Velutina

Pourquoi est-ce important de faire la différence entre les deux frelons ?

Le frelon européen est un hyménoptère bien connu en France, son implantation en Europe est plus vieille que l’espèce humaine. Les français sont familiers de cette espèce qui a toujours cohabité avec eux. Avec la venue du frelon asiatique, dont le premier nid a été détecté en 2004, les repères se brouillent et il est maintenant difficile de différencier l’insecte familier de ce nouveau prédateur.

La psychose générée par ce nouveau venu est d’autant plus forte chez les apiculteurs qui voient leurs colonies d’abeilles impitoyablement décimées. En apiculture, savoir reconnaître le frelon asiatique est capital pour prendre les mesures nécessaires à la protection des ruches. Nous allons ensemble décrypter les différences morphologiques entre ces deux frelons ainsi que les différences comportementales afin d’éviter les erreurs d’identification.

Reconnaitre le frelon asiatique en vol

Le frelon européen, ou « vespa velutina nigrithorax », ressemble à une grosse guêpe. On le reconnaît facilement avec son abdomen jaune, strié de noir. La tête et le thorax sont plutôt roux et les pattes sont brunes.

Le frelon asiatique a un aspect plus sombre que le frelon européen. On le reconnaît facilement avec son thorax brun et noir, sa tête orange avec un front noir et son abdomen doté d’un gros anneau orangé. En vol, ses longues pattes jaunes traînent à l’arrière de son corps. Il se distingue aussi par son agilité et, contrairement à son cousin européen, il peut réaliser des vols stationnaire sur de longues durées.

Identifier le nid du frelon asiatique

Le nid du frelon européen possède une grande entrée (plus de 10 cm) positionnée plutôt en bas et orientée plein sud. Il se situe presque toujours dans l'obscurité et dans des lieux abrités comme le tronc d’un arbre ou un grenier.

Celui de l’asiatique possède une petite ouverture (moins de 4 cm) qui, lorsque le nid est petit, se situe plutôt en bas puis sur le côté lorsqu’il dépasse 15 cm de diamètre. Il est caractérisé par de petites écailles concentriques. Le nid est plutôt sphérique et beaucoup moins caché que le frelon européen. Il se situe souvent en pleine lumière.

Un nid de frelon asiatique

Identifier les reines fondatrices

La femelle fondatrice du frelon asiatique est plus grosse (jusqu’à 4 cm) que celle du frelon européen (environ 3 cm) et apparaît beaucoup plus tôt dans l’année. En fin février / mars pour vespa crabro et à partir de mai pour vespa velutina nigrithorax.

Différence de comportement

Le frelon asiatique est plus agressif que son cousin européen et beaucoup plus agile en vol. Il est capable d'effectuer des vols stationnaires pendant de longues durées devant les ruches. Contrairement à l'européen, il est capable d’attaquer en groupe et en rafale, ce qui occasionne de multiples piqûres. Il représente un véritable danger pour les abeilles.

Le frelon européen est plus pacifique et attaque seulement s’il se sent menacé. Il est aussi capable de voler la nuit alors que l’asiatique reste confiné dans le nid et ne présente aucun intérêt pour la lumière artificielle. Il a aussi le mérite de s’attaquer à la fausse teigne de cire, un insecte qui nuit considérablement aux ruches.

 

Source :
https://anti-frelon-asiatique.com/savoir-les-reconnaitre-frelon-asiatique-ou-europeen/

Newsletter du blog

Encore un peu de lecture ?
La fausse teigne de cire
La fausse teigne de cire

La fausse teigne de cire est un parasite de la ruche qui se développe dans les ruches affaiblies et à faible d [...]

> Lire la suite

Bien traiter et protéger vos ruches
Bien traiter et protéger vos ruches

Comment traiter et protéger vos ruches contre les intempéries ou les nuisibles. Cet article vous donne quelques c [...]

> Lire la suite

Acheter une ruche d'occasion : quelques conseils
Acheter une ruche d'occasion : quelques conseils

Pour faire des économies, un apiculteur pour vouloir acheter une ruche d’occasion. Seulement, cette opération ne do [...]

> Lire la suite