Un cadeau se glisse dans votre commande dès 119€ !

Le blog
apiculteur

Matériel apicole

Le point sur la ruche Dadant

Le point sur la ruche Dadant

Un bon miel n’est jamais le fruit du hasard. L’apiculture suit quelques règles permettant à la fois l’optimisation de la production de miel et la survie des abeilles, et une ruche adaptée est une des premières conditions pour atteindre ce double objectif. 

Qu’est-ce que la ruche Dadant ?

L’appellation de cette ruche adoptée en France provient de son fabricant, Charles Dadant, un fabricant de cire gaufrée qui a vécu en France puis aux Etats-Unis au 19ème siècle, devenu propriétaire de l’American Bee Journal. Il s’agit d’une ruche faite dans une caisse de bois, souvent du pin, munie de plusieurs compartiments amovibles.

Le principe est simple : le corps principal de la ruche est étoffé d’un autre compartiment surélevé dans lequel les abeilles stockent le miel lorsque la partie principale est remplie de couvain et de cire. En quelque sorte, le grenier est utilisé quand la maison se remplit. Plus tard, le système a été amélioré grâce à des hausses plus compartimentées encore, permettant de délimiter les endroits où les abeilles disposeront le miel.

Du point de vue technique

Les ruches industrielles créées et vendues par Charles Dadant mesuraient 42 x 26 cm et consistaient en caisses aux toits plats surélevés. Cependant, il est possible de confectionner et d’installer soi-même sa ruche Dadant. Les apiculteurs avérés en possèdent entre une dizaine et plusieurs centaines.

De bas en haut, la ruche est composée d’un plancher quadrillé à l’aide d’un grillage sur 2 à 3 dm², d’une dizaine de cadres de 42 x 26 cm sur lesquels le miel est recueilli. Tout en haut, le plafond est fait d’un plateau haut de 5 cm muni d’un trou pour que les abeilles puissent se nourrir en hiver. Au corps de la ruche, on ajoute une hausse haute de 17 cm ou même deux ou trois selon l’abondance de la production. Une sorte de toit protège la ruche des aléas du temps.

Comment utiliser la ruche Dadant ?

La ruche sert à loger et abriter la colonie d’abeilles une fois qu’elle a été capturée. Il faut un essaim d’environ 1 à 2 kg pour peupler une ruche et son installation définitive se fera sur deux ans environ.

En hiver, il est nécessaire de réduire l’espace de la ruche au strict minimum. En été, il est plus judicieux apporter plus d’espace grâce à l’addition de hausses afin que les abeilles puissent apporter plus de miel. L’installation de ces hausses ne doit pas être effectuée trop en avance pour que les couvains ne soient pas couverts à cause du froid.

Des avantages remarquables

Le succès de la ruche Dadant provient de sa simplicité, car elle est ainsi accessible à tous les apiculteurs. D’ailleurs, cette ruche très pratique facilite énormément la récolte. Elle est aussi facile à entretenir, le nettoyage étant plus simple lorsque les planches sont en plastique. Par ailleurs, la ruche ne coûte pas très cher et pourtant, bien faite, elle est solide et dure plusieurs années. Elle peut donc survivre à plusieurs récoltes.

La production dans une ruche Dadant peut atteindre 40 kg de miel. Mieux encore, le grillage de la ruche permet de lutter contre le varroa, un parasite des abeilles responsable de la faiblesse de toute une colonie.

Pour découvrir tous nos modèles de ruches en vente dans la boutique, cliquez sur ce lien.

Articles associés