Le blog
apiculteur

Autour du rucher Tous les articles

Plante mellifère : Serpolet (Thymus serpyllum)

Plante mellifère : Serpolet (Thymus serpyllum)

Le serpolet, Thymus serpyllum, est une plante mellifère de la famille des Lamiacées. Il appartient au genre Thymus, connu pour ses plantes aromatiques de petite taille.

Autres dénominations : serpolet à feuilles étroites, thym serpolet, thym sauvage, thym, farigoulette, pillolet, serpoulet et serpoule.

Variétés

  • Thymus serpyllum coccineus : variété décorative qui ressemble à une plante gazonnante
  • Thymus serpyllum minor : abondante en fleurs très parfumées d’une couleur entre le rose et le mauve,

Description

Taille : 10 cm x 50 cm 

Racines : tapissantes, psammophytes (vivent sur des sols sableux ou rocailleux).

Tiges : rampantes, fines, traçantes, radicantes aux nœuds, dressées à leurs extrémités.

Feuilles : persistantes, petites, opposées, ovales ou lancéolées, aromatiques, de couleur verte à reflet pourpré.

Fleurs : très petites, rassemblées en inflorescences terminales, courtes, dressées, denses, en forme de cloche. La couleur, selon les variétés : rose, bleu, mauve ou blanc.

Odeur : rappelle selon les régions les senteurs de l'origan, la mélisse et la lavande.

Fruits : quatre petits akènes.  

Floraison

Le serpolet est une plante hermaphrodite qui fleurit entre juin et septembre. Mais les variétés qui poussent dans les régions chaudes et sèches du bassin méditerranéen fleurissent dès le printemps.

Milieu

Le serpolet est originaire d'Europe. On le retrouve en France, jusqu’à 2 500 m d’altitude.

Cette petite herbe vivace pousse dans les zones ensoleillées, et s’épanouit surtout sur des sols secs et pauvres, mais bien drainés. On la retrouve dans les broussailles, pâturages, prés secs, dunes et rochers. En fait, elle s'étend à merveille sur les petites roches et convient aux bordures où elle ajoute du caractère aux rocailles. 

Intérêt apicole

Le serpolet est une plante mellifère. Ses fleurs riches en nectar et présentes sur plusieurs semaines sont très prisées des abeilles, papillons et autres pollinisateurs.

Vertus médicinales

Le serpolet est une plante aux multiples vertus médicinales. On l’utilise en infusion ou en aromate.

  • antiseptique et antiviral : on utilise le serpolet en infusion pour traiter l’angine, l’irritation de la gorge (en gargarisme) et l’inflammation des gencives (en bain de bouche).
  • stimulant et tonique : tonifie l'organisme, stimule la circulation du sang (pour soulager les problèmes de migraine, vertige, bourdonnement d'oreille), augmente l'énergie (physique et psychique) et permet de lutter contre l'anémie et la fatigue (nerveuse ou physique).
  • antiseptique et sédatif respiratoire : aide à lutter contre diverses pathologies respiratoires, comme la toux, la grippe, le mal de gorge, la coqueluche et l’asthme. En fumigation, il permet de décongestionner le nez et de traiter les problèmes de rhinite et de sinusite.
  • digestif et antispasmodique : le serpolet en apéritif est un digestif tonique pour lutter contre les flatulences. Associé à la sauge et au romarin, il aide à traiter les infections des voies digestives, les difficultés à digérer et élimine les vers des intestins.

Autre usage

Le serpolet est une plante comestible. On en extrait une huile essentielle à partir de ses fleurs et de ses feuilles riches en substances aromatiques (cymène et pinène). 

Articles associés