Coronavirus : les expéditions sont maintenues et nos magasins restent ouverts  (plus d'informations ici)

Le blog
apiculteur

Autour du rucher Tous les articles

Plante mellifère : le Tussilage (Tussilago farfara)

Plante mellifère : le Tussilage (Tussilago farfara)

Le tussilage, Tussilago farfara, est une plante mellifère. Elle appartient à la famille des Astéracées. C’est une plante herbacée, discrète, que les abeilles connaissent fort bien.

Nom vernaculaire

Le tussilage est également appelé ‘pas-d’âne’. Un nom qui lui vient de la ressemblance entre la forme de sa feuille et celle de l’empreinte du sabot de l’âne.

Description

Taille : 10 à 20 cm de haut

Tiges : souterraine.

Feuilles : en forme de cœur, elles partent à la base de la plante. Elles sont dentées, couvertes sur le dessous d’un poil duveteux de couleur blanchâtre. Leur taille peut atteindre les 20 cm, surtout après l’apparition des fleurs.

On les confond parfois avec les feuilles d’une autre plante mellifère de la même famille,  la pétasite.

Fleurs : des inflorescences solitaires, qui ont tendance à se pencher après la floraison. Elles apparaissent avant les feuilles. Une particularité qui a valu au tussilage l’ancien nom de Filius ante patrem, au sens de : fils avant le père.

Elles sont regroupées en capitules d’un diamètre entre 10-15 mm au sommet d’un pédoncule charnu et épais et portent des bractées petites et alternes, de couleur jaune. Elles attirent les pollinisateurs, notamment les abeilles, surtout grâce au  contraste d’absorption des rayons UV entre ses deux types de fleurs : les fleurs externes, celles du disque et qui sont stériles et celles de la couronne qui sont fertiles.

Floraison

Selon les régions, la floraison du tussilage s’étend du mois de février au mois de mai. Une floraison qui devance l’apparition des feuilles.

Milieu

Le tussilage est une plante vivace, présente sur l’ensemble du territoire français, à des altitudes allant jusqu’à 2 300 m. Elle pousse sur les jachères, les bords de talus dénudés et les terrains vagues.

Ce rhizome de petite taille préfère les sols pauvres en humus et pousse surtout sur le gravier, le sable et l’argile à pH plutôt basique.

Intérêt apicole

Le tussilage est connu des apiculteurs comme une plante mellifère qui fournit les abeilles en pollen et en nectar durant la période de redémarrage des colonies. Le Lierre Terrestre est lui aussi riche en nectar. C’est l’une des premières plantes à voir le jour après la saison hivernale.

La particularité des étamines de cette plante mellifère est qu’elles peuvent libérer un pollen mature, même si la fleur n’est pas exposée au soleil. Un effet qui se produit par une température externe allant jusqu’à 10 °C. Mais, si elle baisse encore plus, le tussilage ne libère plus rien, même par un temps bien ensoleillé.

Vertus médicinales

Le tussilage est une plante connue depuis l’Antiquité pour ses vertus médicinales. En phytothérapie, on utilise les extraits des feuilles et des fleurs pour préparer des tisanes, qui aident à soulager la toux, les bronchites, le rhume et les crises d’asthme allergique.

En usage externe, la teinture mère de la feuille aide à traiter les abcès et les kystes.

Déconseillé aux enfants (- 6 ans), aux femmes enceintes ou qui allaitent et aux individus souffrant d’une maladie du foie.

Découvrez les autres plantes mellifères

 

Articles associés