Coronavirus : les expéditions sont maintenues et nos magasins restent ouverts  (plus d'informations ici)

Le blog
apiculteur

Conseils en apiculture

Bien organiser son rucher

Bien organiser son rucher

Le rucher est l’ensemble des ruches d’abeilles qu’un apiculteur place dans un certain endroit pour élever les abeilles et produire du miel. Que ce rucher soit un loisir ou une source de revenu, qu’il soit traditionnel ou moderne, pastoral ou sédentaire, ou encore exclusif, il doit être entretenu et bien organisé. Une condition sine qua non pour garantir la qualité de ses abeilles et celle du miel récolté.

Comment bien organiser son rucher

L’apiculteur doit savoir, avant tout, que bien organiser un rucher, c’est non seulement s’assurer de tirer profit des investissements consacré à la création de son projet d’apiculture, mais aussi et surtout, pour tout « berger d’abeilles », offrir à ses colonies des conditions de vie propice pour passer une bonne saison apicole. Outre les réglementations en vigueur, la bonne organisation d’un rucher dépend d’un certain nombre de facteurs.

L’emplacement du rucher

L’organisation du rucher passe avant tout par le choix de l’endroit destiné à recevoir les ruches. Ce choix est un facteur déterminant quant à la bonne santé des abeilles et la qualité du miel récolté. C’est pourquoi, l’apiculteur doit vérifier que cet endroit convient bien à son projet d’apiculture.

L’emplacement choisi pour installer le rucher doit répondre à certains critères :

  • calme
  • loin de toute source de nuisance chimique
  • terrain débroussaillé
  • bien éclairé
  • ensoleillé, mais protégé des chaleurs excessives
  • à l’abri du vent, et des courants d’air (obstacles naturels)
  • sec, loin de l’humidité
  • à proximité de plantes, arbres et fleurs mellifères, en planter si besoin
  • avec une large gamme de plantes à proximité pour s’assurer d’une floraison sur toute l’année
  • à proximité d’un point d’eau
  • éloigné des autres ruchers de la même exploitation (3-4 km), et ceux du voisinage (7 km)

L’organisation des ruches

Une fois l’emplacement choisi et aménagé, l’apiculteur doit se livrer à une autre tâche, non moins importante que la première : l’organisation des ruches.

  • posées sur une hauteur de 30 à 40 cm, pour éviter l’humidité
  • distance entre les ruches : entre 2 et 2.5 mètres
  • distance entre les rangées : près de 3 mètres
  • orientation par rapport au soleil (sud-est, sud-ouest) : elle varie d’une ruche à l’autre, pour que chacune puisse capter les rayons de soleil le plus tôt possible
  • planche de vol dirigée vers le sud
  • à l’horizontale, avec une petite inclinaison vers l’avant (faciliter l’évacuation des déchets)
  • disposition préconisée : en forme de fer à cheval
  • orientation des entrées : pas toutes dans le même sens pour ne pas perturber les abeilles et les induire en erreur

Bien organiser, mais encore …

Bien organiser son rucher, c’est le préparer à passer une bonne saison apicole et se préparer à récolter du bon miel. C’est pourquoi, il faut sans cesse le travailler. Généralement, une seule ruche nécessitera de la part de l’apiculteur un temps de travail d’environ 1h30, toutes les 2 semaines. Une activité qui doit rester régulière et s’étendre sur toute l’année.

Articles associés