Sélectionne le meilleur matériel apicole pour vous depuis 20 ans

Panier (0)

Aucun produit

0,00 € Expédition
0,00 € Total

Commander

Livraison offerte

 04 90 06 39 91

Questions, conseil et suivi de commande

8h30-12h00 / 13h30-17h30 du lundi au vendredi

Août, que doit faire l'apiculteur ?

Publié le 27/07/2017 / Conseils en apiculture

L'activité des abeilles a atteint son apogée au mois de juin/juillet, le mois d'août est généralement plus calme et la circulation sur la planche d'envol diminue sensiblement. Les dernières floraisons (trèfle, vigne, bruyères, ...) serviront de réserves pour l'hiver.

Août, l'activité diminue, que doit faire l’apiculteur ?

C’est un mois moins intense pour l’apiculteur (sauf pour ceux qui transhument qui peuvent encore obtenir de belles miellées). Pendant le mois d’août il peut :

Récolter les hausses : il faut absolument le faire le plus tôt possible car, avec le manque de nourriture, les abeilles deviennent plus agressives. Cette opération est plus facile à l'aide d'un chasse-abeille et d'une caisse de récolte. Il faut aussi penser à vérifier que les abeilles ont assez de provisions dans le corps pour ne pas les affaiblir.

Nourrir les abeilles : à l'aide d'un sirop spécial si les réserves s'avèrent insuffisantes. Utiliser un complément alimentaire stimulant permet de booster la ponte de la reine et donc la nouvelle génération d'abeilles pour l'hiver.

Réunir les colonies faibles : en choisissant de préférence une reine jeune, peu essaimeuse et douce. Pour augmenter les chances de réunion, on peut masquer les odeurs des abeilles en plaçant sur les ruchettes des bandelettes imprégnées d'une odeur forte (comme l'huile essentielle d’eucalyptus).

Traiter contre le varroa : une fois les hausses retirées, le moment est idéal pour se débarrasser des parasites de l'abeille.

Désinfecter les cadres et les outils, notamment si la ruche est malade.

Nettoyer les hausses vides en les plaçant à proximité des ruches pour que les abeilles les lèchent.

Extraire le miel : en veillant à bien fermer la porte de l'atelier afin d'empêcher les abeilles en quête de nourriture de venir perturber vos activités de miellerie.

Équiper la miellerie : avec des récipients à miel, des seaux mais aussi des maturateurs afin de purifier le miel avant de le mettre en pot.

Encore un peu de lecture ?
Les différentes saisons de l'apiculture
Les différentes saisons de l'apiculture

L’apiculteur ne se contente pas de peupler ses ruches pour enfin récolter du bon miel. Le bon apiculteur sera ce [...]

> Lire la suite

Septembre, que doit faire l'apiculteur ?
Septembre, que doit faire l'apiculteur ?

En septembre le temps devient plus instable, on observe les dernières floraisons (bruyère callune, lierres, e [...]

> Lire la suite

Les nouvelles règles en matière de déclaration obligatoire de ses ruches
Les nouvelles règles en matière de déclaration obligatoire de ses ruches

La déclaration du nombre de ruches et de leur emplacement est désormais exigée par la loi aux apiculteurs pr [...]

> Lire la suite