En ce moment, une surprise dans votre panier à partir de 149€ !

Le blog
apiculteur

Autour du rucher Tous les articles

Plante mellifère : le pissenlit

Plante mellifère : le pissenlit

Le pissenlit est une plante mellifère, Taraxacum officinale (ancienne dénomination) ou Taraxacum Dens Leonis, de la famille des Asteraceae.
Il est connu sous le nom de pissenlit et dent-de-lion. Le premier fait référence aux propriétés diurétiques des feuilles de cette plante (d'où cet autre nom : pisse-au-lit). Quant à dent-de-lion, c'est une allusion à la forme dentelée des feuilles. En Franche-Comté, on l'appelle le cramaillot.

L’arrivée du printemps rime également avec l’arrivée du pissenlit. Il est en effet considéré comme l'or mellifère de cette saison. Il existe différentes façons de le nommer. On l’appelle notamment dent-de-lion pour faire référence à ses fleurs dentelées.

Souvent considérée comme une mauvaise herbe, cette plante vivace prolifère aisément dans les prés, les jardins, les espaces cultivés et les bords de chemin. Elle fleurit généralement du mois d’avril jusqu’au mois de septembre.

La fleur de pissenlit est en réalité un groupement de petites fleurs toutes posées sur un capitule, ce qui donne l’impression qu’il n’y en a qu’une. Elle possède ainsi une grande capacité à répandre ses semences, ce qui explique sa présence en nombre.

Sa racine est pivotante, il est donc nécessaire de la retirer pour s’en débarrasser de manière définitive. En coupant la racine, il est très probable d’obtenir plusieurs pissenlits avec des feuilles qui recouvrent le sol et de petites fleurs d’un jaune vif qui se dressent sur une tige courte.

Une fois la floraison terminée, les fleurs forment de petites boules légères munies d’un parachute. Très utile pour les abeilles et les bourdons, le vent joue son rôle et répand largement les semences. La reproduction de cette plante est donc grandement facilitée. Ces boules de petits fruits sont très appréciées des enfants, et des plus grands, qui soufflent dessus pour s’amuser. 

Cette fleur à la couleur jaune éclatante est connue de tous, cependant ses bienfaits et qualités gustatives, médicinales ou mellifères restent pourtant souvent ignorés. 

Variétés

Variétés cultivées du pissenlit : vert de Montmagny, amélioré géant à forcer, pissenlit à cœur plein amélioré...

Description

Taille : 10-30 cm.

Tige : creuse, défeuillée, duveteuse, contient un liquide blanc (le latex).

Racine : charnue, profonde (plus de 50 cm dans le sol), résiste au gel intense.

Feuilles : à la base de la tige, allongées (20 cm de long), étroites, dentelées, forment une rosette. Au début : un peu duveteuses aux extrémités, vers la fin du printemps : texture plus dure, vert foncé et goût plus amer.

Fleurs : nombreuses petites fleurs jaunes rassemblées en capitule, donnant l'illusion d'une grande fleur. Chacune comprend un pistil, 5 étamines et un pétale de 5 dents. Le pissenlit est une plante hermaphrodite.

Fruits : dits akènes, de type samare, sphériques, blancs, secs, grisâtres, épineux au sommet, qui au contact du vent ou lorsqu'on souffle dessus, laissent s'envoler de petits parachutes, ce qui va permettre la dissémination des graines.

Floraison

Le pissenlit repousse dès la fonte des neiges et fleurit une vingtaine de jours plus tard : du mois d'avril au mois de septembre.

Milieu

Le pissenlit est originaire de l'Europe de l'Ouest. C'est une plante vivace, rustique, qui pousse sur les pelouses, les zones incultes, les bords de chemins et se développe partout dans le monde, dans les régions tempérées, sur des altitudes allant jusqu'à 2 600 m, à des endroits exposés au soleil ou mi-ombragés et sur des sols ameublis, riches en humus.

Intérêt apicole

Le pissenlit est une plante très mellifère. Ses fleurs riches en nectar et en pollen attirent beaucoup d'abeilles. Sa floraison au début du printemps en fait une source de nourriture très appréciable pour les colonies d'abeilles.

Le miel de pissenlit est visqueux, épais et cristallise facilement. Couleur entre le jaune clair et l'orange, avec une nuance grisâtre. Odeur intense et goût prononcé, persistant et légèrement amer.

Le pissenlit est concurrencé par d'autres plantes, comme le colza et le cerisier, plus prisées des abeilles.

Vertus médicinales

Riche en sels minéraux (potassium, calcium, fer, cuivre, manganèse et silice), le pissenlit a des vertus diurétiques, dépuratives, laxatives, revitalisantes... ce qui lui vaut le surnom de nettoyeur du sang et de l'organisme.

On l'utilise pour traiter les troubles digestifs mineurs et la perte d'appétit, améliorer les fonctions hépatique, urinaire et biliaire, réduire la rétention d'eau, prévenir les calculs rénaux, soulager la constipation, les hémorroïdes et les douleurs rhumatismales.

Usage culinaire

Les racines du pissenlit, les jeunes feuilles et les fleurs sont comestibles, crues ou cuites. Grillées, les racines fournissent un substitut du café. Et avec les fleurs, on fabriquait un vin fortifiant.

Quelles sont ses qualités mellifères ?

Les abeilles sont très gourmandes du pollen et du nectar du pissenlit dont la plante en est très riche. Cette source de nourriture est très appréciable et nécessaire pour les colonies des abeilles. Elle possède en effet de grandes qualités mellifères. Par hectare, la fleur de pissenlit peut produire entre 200 et 500 cents kilos de nectar. De plus, un hectare peut également donner entre 100 et 150 kilos de pollen.

Quelles sont ses qualités culinaires ?

En cuisine, il est en effet possible d’utiliser chaque partie du pissenlit. Ses boutons jaunes peuvent servir de base dans des confitures ou du vin et remplacer des pointes d’asperges ou des câpres. On peut également manger ses feuilles crues dans des salades. Ses racines quant à elles peuvent être préparées comme des légumes. 

De couleur jaune clair à orange avec une nuance grisâtre, le miel de pissenlit possède quant à lui une texture épaisse et visqueuse et se cristallise facilement. Son goût est légèrement amer, persistant et prononcé et son odeur est intense.

Quelles sont ses qualités médicinales ?

Le pissenlit possède de nombreuses propriétés médicinales. Il est riche en sels minéraux comme le calcium, le fer, la silice, le cuivre et le manganèse. Son nom pissenlit réfère à ses qualités diurétiques mais il a également des effets revitalisants, dépuratifs, stomatiques et laxatifs. Cette plante, capable de nettoyer l’organisme et le sang, contient de nombreuses vitamines comme la vitamine C ou le bêtacarotène. Celle-ci est connue pour faciliter l'élimination des toxines, pour son action sur les troubles digestifs mineurs, et pour soigner les maladies du foie.

Articles associés