Un cadeau offert dès 119€ avec le code ETE2020 !

Le blog
apiculteur

Autour du rucher Tous les articles

Plante mellifère : le noisetier

Plante mellifère : le noisetier

 Le noisetier est appelé également coudrier et parfois même avelinier, de son nom scientifique Corylus Avellana, en référence à une région en Italie, l'Aveline, où cet arbrisseau était très fréquent. Il appartient à la famille des Bétulacées.

Variétés

Il y a plusieurs variétés de noisetiers : impératrice Eugénie, noisetier tortueux, longue d'Espagne, rouge longue, blanche longue, géante des halles, selva, ronde du Piémont ...

Description

Hauteur : 3-8 m.

Tronc : plusieurs troncs fins.

Écorce : entre le marron et le brun jaune, peut se détacher en lamelles.

Branches : forment des touffes (10-12 branches).

Feuilles : cordiformes, caduques, dentées, alternes, ovales, larges, pétioles courts. Vert sombre, au-dessus, et en dessous plus claires, nervurées et légèrement duveteuses.

Fleurs : unisexuées, groupées en inflorescences et ne s'ouvrent pas en même temps.
- fleurs mâles : épis jaunâtres, tombants (chatons), à la base des rameaux, longueur : 6-7 cm.
- fleurs femelles : épis dressés, très condensés, sessiles (sans attaches apparentes), avec des stigmates rouges.

Fruits : à coque, appelés noisettes. Des akènes, solitaires ou groupés par 2 à 4 (des trochets), forme sphérique, bord denté ou divisé et chaque akène renferme une seule graine. Avant maturité, la noisette est protégée par une enveloppe (l'involucre), foliacée.

En automne, les fruits arrivent à maturité et les involucres s'assèchent et s'ouvrent à une extrémité, pour exposer le péricarpe à l'air, et ainsi le durcir et le colorer.

Floraison

Le noisetier est connu pour sa floraison très précoce : entre les mois de janvier et de mars, et parfois même dès le mois de décembre.
C'est un arbre anémophile (fécondation croisée). Les fleurs mâles apparaissent avant les fleurs femelles. Leur fécondation se fait par le vent.

Milieu

Le noisetier est un petit arbre très rustique qui se développe au nord, dans les régions tempérées. Il est originaire d'Europe et on le cultive un peu partout en France. Il se développe le plus souvent dans les taillis, les haies, en lisière des bois, sur les collines, les montagnes et les jardins, à des altitudes allant jusqu'à 1 700 m. On s'en sert comme rempart contre le vent.

Le noisetier pousse sur les terrains riches, acides et carbonatés, et ne s'accommode pas trop des zones ombragées.

Intérêt apicole

Le noisetier est une bonne plante mellifère. Il ne produit pas de nectar, mais les fleurs mâles sont très riches en pollen.
Son intérêt apicole réside également dans sa floraison précoce qui attire énormément les abeilles butineuses. Elles y trouvent une bonne source de nourriture fraîche pour la colonie en début de saison.

Vertus médicinales

Pratiquement tous les composants du noisetier ont des vertus médicinales : écorce, feuilles, rameaux, chatons et fruits). On les utilise pour traiter certains problèmes de peau, soigner des plaies et autres problèmes de santé, comme l'obésité, la phlébite, l'épistaxis, la fièvre, l'œdème et les varices.

Usage culinaire

Les fruits du noisetier sont comestibles. Les noisettes à pellicule rouge sont utilisées en pâtisserie. Quant à celles à graine blanche, elles sont réservées à la confiserie.

 

Articles associés