En ce moment, une surprise dans votre panier à partir de 149€ !

Le blog
apiculteur

Autour du rucher Tous les articles

Plante mellifère à floraison longue : le cléome

Plante mellifère à floraison longue : le cléome

Le cleome, Cleoma lutea, est une belle plante mellifère de même famille que les câpriers : les Capparacées (ou les Capparidacées). Il compte près de 125 espèces, dont à titre d’exemples : cleome iberica, cleome spinosa, cleome serrata, cleome affinis, cleome africana, cleome speciosa, cleome rubella ... 

Autres dénominations du cleome :

Le cleome spinosa, par exemple, est également connu sous d’autres appellations. C’est le cléome épineux, ou encore la fleur-araignée (ainsi nommé vu la ressemblance entre l’araignée et la forme des fruits du spinosa, lorsqu’ils sont pendus aux pétioles). Pour les anglophones, c’est le spider flower.

Variétés de cleomes

Le cleome est une plante qui existe sous diverses variétés.

- Le cleome Pink Queen : une plante aux fleurs roses et dont la hauteur varie entre 80 cm et 1m.

- Le cleome Helen Campbell : une plante aux fleurs blanches, atteignant une hauteur variant entre 1m et 1m 50.

- Le cleome Sparkler Blush' : une plante haute de 1m10, avec des fleurs bicolores variant entre le rose clair et le blanc.

- Le cleome Senorita Rosalita : une plante hybride stérile qui peut atteindre les 90cm. Sa tige est dépourvue d’épines, et ses fleurs sont plus petites et de couleur parme. Ce qui distingue cette variété de cleome des autres variétés, c’est que la fleur de la Senorité Rosalité ne produit ni siliques ni graines.

Description

La tige : peut être unique ou multiple, ramifiée ou simple. Elle est rugueuse, poilue, couverte d’épines et collante au contact. La tige du cleome peut, selon les espèces, atteindre une hauteur variant entre 30 cm et 1,5 m.

Les feuilles : caduques, alternes, palmées, de couleur verte, portant de petites épines à la base du pétiole. Chaque fleur est composée de 3 à 5 folioles lancéolées, mesurant chacune de 1 à 5 cm de longueur sur 2 à 10 mm de largeur. 

Les fleurs : ressemblent aux fleurs de la moutarde (qui appartient à la famille des Brassicaceae). Les fleurs de l’espèce spinosa, par exemple, sont regroupées en épis dressés et lâches. Elles se développent en haut de l’épi, les unes après les autres, en commençant du bas vers le haut. Une allure qui a valu à la plante les surnoms de « fleur-araignée » et « plante-araignée ». 

La couleur des fleurs varie, selon les espèces, entre le blanc, le rose et le violet. Elles dégagent un parfum très agréable.

- Les pétales : 4 pétales de forme ovoïde, de couleur jaune, mesurant environ 6 mm de longueur.

- Les étamines : 6 étamines fines et longues. 

- Les sépales : on en compte 4 sur chaque fleur.

Le fruit : le fruit du cleome succède souvent à la feuille, sinon il est situé à la base de l’épi. C’est une gousse pendue, à double valvé et mesurant entre 6 et 12 cm. La capsule repose sur une tige ou un stipe (un faux-tronc). Le fruit du cleome renferme près de 8 graines, mesurant chacune entre 2 et 4 mm de diamètre.

Floraison du cléome

Le cleome est une plante annuelle qui croît rapidement. Sa floraison aérienne et gracieuse est relativement longue. Selon les variétés et les altitudes, elle débute au mois de juillet et se poursuit jusqu’au mois d’octobre.  

Milieu de développement

Le cleome est une plante originaire des régions tropicales ou subtropicales. Certaines espèces proviennent de l’Amérique du Sud (le Brésil), d’autres de l’Afrique du Nord et d’autres encore de l’Asie. Aujourd’hui, on le retrouve aussi dans d’autres parties du monde.

Le cleome pousse dans des endroits ensoleillés et à l’abri du vent, sur les talus et dans les friches sableux, légers et riches en humus. Sa belle floraison lui procure une place de choix dans les jardins. Placé en arrière-plan, il s’associe bien à des plantes trapues comme les verveines, les rosiers, les cosmos... Pour lui assurer un bel épanouissement, prévoyez un espace large de 60 à 80 cm. L’espèce spinosa (fleur-araignée) préfère les sols frais, sableux, légers et riches en humus. Cette variété de cleome est plantée surtout pour créer les massifs et les bordures.

La plantation du cleome

Le cleome se plante en terre ou dans des pots, au printemps, entre les mois de mars et avril. Commencez par tremper les graines dans de l’eau, 24h à l’avance. Ensuite, semez-les dans une caissette ou une terrine (achetée au commerce ou de votre fabrication) que vous placerez de préférence dans un endroit bien au chaud (pas moins de 18°C). La profondeur doit être égale à 2 fois le diamètre de la graine. 

Pour éviter la fonte des semis, saupoudrez le tout avec une petite quantité de charbon de bois, et pour finir tassez-les légèrement. Une fois les plantules émergées à la surface, repiquez-les en godets pour les fortifier.

Vu que le cleome est une plante frileuse, attendez pour le mettre en terre, le mois de mai (après les Saints de Glace), le temps que la température se fasse plus clémente. 

Choisissez une terre bien drainée, humifère, à un endroit bien ensoleillé, loin des courants d’air.  Et pour obtenir un joli rendu avec de grosses taches colorées, pensez à planter vos cleomes en groupes.

Le cleome : une plante robuste 

Le cléome fait partie de ces plantes qui résistent bien aux maladies. Toutefois, si vous en plantez, faites attention aux pucerons et à un champignon connu sous le nom d’oïdium dit aussi ‘maladie du blanc’, du fait de l’apparition d’un feutrage blanc sur certaines parties de la plante infectée. Il apparait fréquemment dans les jardins, autour des zones humides, surtout entre les mois de mai et de septembre.

Intérêt apicole

Le cleome est une excellente plante mellifère. Sa floraison relativement longue procure aux abeilles une source d'alimentation très intéressante, surtout quand le froid s'installe et que les fleurs se font de plus en plus rares.

Vertus médicinales

Le cleome a plusieurs vertus médicinales. Il est utilisé dans le domaine de la pharmacopée et a des propriétés diurétiques, analgésiques et antirhumatismales.
Chez les Asiatiques, cette plante, riche en acide linoléique, est utilisée pour traiter les problèmes auriculaires, les céphalées, les vers intestinaux ...

 

Articles associés