Un cadeau offert dès 119€ avec le code ETE2020 !

Le blog
apiculteur

Autour du rucher Tous les articles

Plante mellifère : l'érable champêtre

Plante mellifère : l'érable champêtre

L’érable champêtre, Acer campestre, est une plante mellifère de la famille des  Acéracées (Sapindaceae APG III). C’est un petit arbre qui appartient au genre Acer.

Autres dénominations : érable des campagnes, petit érable, acéraille, azeraille, auzerole, isérable, bois de poule et bois chaud.

Variétés

Quelques variétés d’érable champêtre (cultivar) :

  • Nanum : ne dépasse pas les 3 m, feuillage vert clair et port arrondi.
  • Postelense : 2-4 m, feuillage jaune vif virant au vert citron et au jaune orangé en automne. Il ne supporte pas la chaleur du Sud.
  • Carnival : 2-5 m, feuillage vert pâle, légèrement rosé.
  • Elsrijk : adulte peut atteindre 12 m de haut, port canonique, rameaux dressés et feuillage vert foncé.
  • Pulverulentum : feuillage vert clair tacheté de blanc.
  • Red shine : feuillage tacheté de rouge.
  • Royal Ruby : feuillage rougeâtre.

Description

Longévité : 120-150 ans.

Hauteur : 4-15 m.

Port : dense, compact et arrondi.

Tronc : court, penché, diamètre 3 m. Un seul arbre peut avoir plusieurs troncs enchevêtrés.

Écorce : molle, gris brun, fissurée, lisse, mais rugueuse par la suite. Au niveau des rameaux, elle est liégeuse, cannelée et de couleur allant du marron au marron-gris.

Sève : laiteuse, suinte des feuilles.

Feuilles : petites (5-10 cm / 10 cm), caduques, simples, opposées, à 3-5 lobes arrondis, vert foncé, plus clairs à l’envers, virant au jaune orange en automne.

Fleurs : corymbes légèrement pendants ou dressés, regroupant une dizaine de fleurs hermaphrodites, régulières, velues, verdâtres, apparaissant avant les feuilles.

  • 5 pétales jaune-vert
  • 8 étamines.

Fruits : des disamares (samares doubles) longitudinales, très écartées, opposées, à écailles liégeuses, longues de 2,5 à 3 cm, à ailes horizontales, lavées de rouge et à écorce claire. Les deux graines sont presque sphériques.

Floraison

L’érable champêtre fleurit entre les mois d’avril et de mai. Une floraison qui se fait en même temps que le débourrement du feuillage.

Milieu

L’érable champêtre est un arbuste originaire d’Europe et du Caucase. Il se développe surtout dans les forêts, plus particulièrement dans les emplacements ensoleillés, mi-ombre et à l’abri du vent. Il résiste aux grands froids (-30°C) et tolère la sécheresse.

C’est un arbre très commun en France (hormis au Sud). On le retrouve surtout comme arbre alignement dans les plaines, les bois, les haies, les bosquets et les taillis. Il pousse même à 1 000 m d’altitude.

L’érable champêtre s’accommode de tous les types de sols. Mais, il préfère surtout les terrains légers, calcaires, riches en azote et bien drainés. Il supporte bien la pollution.

Intérêt apicole

Tout comme les autres plantes, l’érable champêtre est une plante très mellifère, grâce à ses fleurs avec disque nectarifère. Son potentiel nectarifère dépasse les 500 kg / ha.

Usage

Les feuilles de l’érable champêtre sont comestibles : on les utilise dans les salades mêlées. Quant à sa sève sucrée, on s’en sert pour fabriquer du sirop..

Cet arbre a aussi des vertus médicinales : son écorce a des propriétés astringentes et un peu anticholestérolémique (en décoction).

 

Articles associés