Une surprise dans votre panier à partir de 119€ !

Le blog
apiculteur

Autour du rucher Tous les articles

Plante mellifère : Bouillon-blanc (Verbascum thapsus)

Plante mellifère : Bouillon-blanc (Verbascum thapsus)

Le bouillon-blanc, Verbascum thapsus, est une plante mellifère de la famille des Scrophulariaceae. Cette vivace à longévité réduite appartient au genre des Molènes.

Autres dénominations : molène, grande molène, molène bouillon-blanc, herbe de saint Fiacre, cierge de Notre-Dame, blanc-de-mai, bonhomme bouillon-blanc, bouillon-jaune, herbe à bonhomme, oreille-de-loup, tabac du diable…

Description

Taille : 1.6 m (hauteur) x 0.6 m (largeur).

Racines : peu profonde, pivotantes.

Tige : ramifiée, atteignant une hauteur entre 1 à 2 m. La tige florale, d'un diamètre de 2-2.5 cm, est plus solide. Elle persiste même après s’être desséchée et prend une couleur brun foncé.

Feuilles : épaisses, décurrentes, grandes (jusqu’à 50 cm de long), laineuses, alternes, s’étendent sur tout le long de la tige, gris argenté, couvertes de poils en forme d'étoile, comme l’ensemble de la plante, mais c’est plus épais sur les feuilles. La forme varie entre les feuilles supérieures et celles inférieures : d’oblongues à oblancéolées. Celles en bas de la tige sont plus grandes et plus décurrentes.

Fleurs : très décoratives, rassemblées en grands épis, denses, presque sessiles, s’étendant sur la moitié de la tige, de couleur jaune soufre.

Etamines : attachées aux pétales.

On en compte cinq :

  • 3 supérieures : plus courtes, couvertes de poils blanchâtres ou jaunes, avec de petites anthères
  • 2 inférieures : des anthères plus grandes et des filets glabres. 
  • Tube du calice : 5 lobes
  • Corolle : 5 pétales, de couleur jaune vif et d’un diamètre de 1.5 à 3 cm

Fruits : des capsules de petite taille (6 mm) et de forme ovoïde, contenant chacune plusieurs graines brunes, minuscules, avec des crêtes longitudinales.

Floraison

Le bouillon-blanc est une plante mellifère bisannuelle qui fleurit en été, entre les mois de juillet et août.

Milieu

Le bouillon-blanc est originaire d'Europe et d’Asie. On le retrouve partout en France, sur les talus et dans les prés, jusqu’à 2 500 m d’altitude.
Cette plante rustique (-15°) pousse à des endroits ensoleillés, sur les terrains en friche, calcaires, bien drainés, légers et pas trop humides.

Intérêt apicole

Le bouillon-blanc est une plante mellifère très prisées des abeilles et autres insectes pollinisateurs, attirés par une floraison qui succède à celle du printemps.

Voir les principales plantes mellifères

Vertus médicinales

Le bouillon-blanc était utilisé depuis l'Antiquité pour conjurer les malédictions. C’est ce qui a permis de le considérer comme une plante "magique". 

C’est une plante bien connue en médecine traditionnelle. On l’utilise, en phytothérapie, comme produit émollient, astringent et remède contre certaines affections.

  • Les infusions et les décoctions à base de feuilles de bouillon-blanc sont souvent conseillées pour traiter la toux sèche, l'expectoration, les maux de gorge, la bronchite, et les hémorroïdes.
  • Fumées, les feuilles de cette plante aident à soigner les affections pulmonaires. 
  • Macérées dans de l'huile d'olive, les fleurs du bouillon-blanc aident à traiter les otites et les hémorroïdes.

Néanmoins, n’oubliez pas de bien filtrer les préparations à base de bouillon-blanc et qui sont destinées à être bues, afin d’en éliminer les poils irritants.

Articles associés