Coronavirus : les expéditions sont maintenues et nos magasins restent ouverts  (plus d'informations ici)

Le blog
apiculteur

Autour du rucher Tous les articles

Plante mellifère : Anémone sylvie (Anemone nemerosa)

Plante mellifère : Anémone sylvie (Anemone nemerosa)

L’anémone sylvie est une plante mellifère qui appartient à la famille des Renonculacées.  Cette vivace herbacée tire son nom scientifique, Anemone nemerosa, du grec où anemos signifie vent, en référence à ses arêtes plumeuses qui sont disséminées sous l’effet du vent et nemerosus qui désigne en latin bois et forêt, le lieu où se rencontre cette plante.

Autres dénominations : anémone des bois. On l’appelle aussi fleur du Vendredi saint, un nom vernaculaire inspiré par la position courbée de la fleur de l’anémone qui donne l’impression de s’incliner par respect pendant la passion du Christ. On l’appelle aussi pâquette, parce que la floraison de l’anémone coïncide avec les fêtes de Pâques.

Variétés d’anémones

  • Anémone fausse-renoncule, Anemone ranunculoides : espèce très proche de l’anémone sylvie, mais ses fleurs sont jaune foncé.
  • Anemone x lipsiensis : un hybride naturel, à fleurs jaune clair.
  • Anémone blanda, Anemone blanda, une belle espèce exotique, aux fleurs bleues.

Description

Taille : 15 cm

Tige : raide.

Rhizome : très long, horizontal, cassant, charnu et brunâtre.

Feuilles : .caduques, palmatiséquées, 3 à 5 segments, de couleur vert foncé.

Fleur : fleur solitaire parfumée, de couleur blanche. Elle vire souvent, en fin de floraison, au rouge violacé (nuance lie de vin). Les six pétales et sépales sont identiques. On y trouve plusieurs pistils séparés entourés par de nombreuses étamines à anthères jaunes. Par mauvais temps, la fleur de l’anémone a tendance à s’incliner.

Fruit : un akène poilu.

Floraison

L’anémone sylvie est une plante à floraison printanière. Elle fleurit entre les mois de mars et d’avril. 

Milieu

L’anémone sylvie est une plante herbacée originaire d’Europe centrale. Son rhizome a la particularité de se développer à l’horizontale de manière spectaculaire et de former des tapis très denses, sous les arbustes et les arbres, notamment les espèces à feuilles caduques.

On rencontre l’anémone sylvie surtout dans les sous-bois et en lisières de forêts. Cette herbacée pousse aussi dans les landes et les haies, sous tous les climats. Elle a une préférence pour les sols très acides, bien drainés, frais à humides, dans des endroits mi-ombragés et peut résister aux basses températures.

Intérêt apicole

L’anémone sylvie est une plante mellifère dont l’intérêt apicole est déjà attesté. En effet, cette herbacée vivace fournit aux abeilles butineuses des quantités de pollen très importantes.

D’autres insectes sont attirés par l’anémone sylvie, tels que les diptères et le syrphe ceinturé qui se régale bien de son pollen.

Usage

Vu sa forte toxicité, il est recommandé de manipuler l’anémone sylvie avec beaucoup de prudence. En fait, l’anémone avec ses différentes variétés est une plante très toxique. Une particularité dont tiraient profit les habitants du Kamtchatka. Ces derniers récoltaient le suc de l’anémone, avant la floraison et l’utilisaient pour empoisonner leurs flèches de chasse.

Néanmoins, on utilise l’essence de l’anémone sylvie en homéopathie, pour traiter l’eczéma et les rhumatismes articulaires et musculaires. Et grâce à ses vertus antipyrétiques, on s’en sert contre la goutte et les maux de dents.

Articles associés