Coronavirus : les expéditions sont maintenues et nos magasins restent ouverts  (plus d'informations ici)

Le blog
apiculteur

La Chine est aujourd'hui le plus grand exportateur mondial de miel. Sa production est le double de la production européenne, et près de 20% de la production mondiale. Elle compte dans les 2 millions d'apiculteurs qui élèvent plusieurs espèces d'abeilles dont la plus répandue est l'asiatique (Apis cerana). Certains préfèrent parfois les espèces européennes (Apis mellifera), jugées plus productives.

Des apiculteurs itinérants

L'apiculture est une pratique très ancienne en Chine. Or, l'usage excessif et non contrôlé de pesticides a détruit grand nombre de plantes à pollen et nui aux populations d'abeilles.
C'est ce qui oblige les apiculteurs chinois à transhumer, pour installer leurs ruches dans des régions abritant des plantes riches en nectar et en pollen. Ils passent ainsi leur vie à sillonner le pays de long en large, en compagnie de leurs familles, à la recherche des meilleures zones fleuries. La plupart des apiculteurs itinérants possèdent en moyenne 150 ruches. Chaque ruche contenant environ 50 000 abeilles.

Un mode de vie très courant en Chine. Les apiculteurs itinérants vivent en communauté et s'entraident les uns les autres dans les tâches qui leur incombent. Une vie difficile que les jeunes tendent à fuir. C'est ce qui explique que la plupart des apiculteurs sont d'un certain âge.
Mais, là où ils vont, ils sont bien accueillis par les agriculteurs qui attendent impatiemment leurs abeilles pour garantir la pollinisation de leurs légumes et de leurs arbres fruitiers.
Sauf que la transhumance n'est pas de tout repos pour les abeilles. Fatiguées par les longs trajets, elles deviennent très agressives quand on essaie de faire descendre les ruches des camions dans lesquels elles ont été chargées.

La barbe d'abeilles

La barbe d'abeilles est une opération de marketing à la chinoise. Un moyen inventé par les apiculteurs chinois pour se faire de la publicité et se faire connaitre auprès des consommateurs.
L'apiculteur fixe sur sa combinaison 4 ou 5 reines préalablement mises en cage dans des petits sacs transparents. Il demande ensuite à deux autres personnes de secouer au-dessus de sa tête des cadres pleins d'abeilles. En quelques minutes, sa combinaison se couvre de centaines, voire de milliers, d'abeilles.
Entre temps, on aura convié des journalistes pour filmer la scène et la diffuser sur internet, afin d'impressionner le maximum de personnes et se garantir une meilleure publicité.
Pour faire un plus grand effet sur les spectateurs et battre des records, certains n'hésitent pas à se prêter à ce 'jeu' torse nu, sans aucune protection.

Le miel chinois

Pour installer leurs ruchers, les apiculteurs chinois profitent des champs et des forêts qui s'étendent à perte de vue, loin des zones industrielles et de la pollution des villes. Or, le miel produit est tout sauf bio, vu l'usage excessif et non contrôlé des pesticides.
Autre particularité. Le pollen n'entre pas dans la composition du miel, parce que des fois, les apiculteurs récupèrent les récoltes des abeilles pour produire des remèdes naturels. Étalé et séché à l'air libre, il est transformé en fortifiants ou en produits cosmétiques.

Articles associés