En ce moment, une surprise dans votre panier à partir de 159€ !

Le blog
apiculteur

Conseils en apiculture

Que faire si vous trouvez un essaim ?

Que faire si vous trouvez un essaim ?

Vous êtes sorti prendre l’air et vous êtes tombé sur un essaim ? Pas de panique. Suivez seulement nos conseils.

Un phénomène naturel

L’essaimage est la façon pour les abeilles de se reproduire. Aussi inquiétant que cette grappe puisse sembler, ce n’est autre que des dizaines de milliers d’abeilles qui se sont gorgées de miel afin de survivre pendant quelques jours, qui sont parties de la ruche pour rejoindre un endroit écarté de la ruche mère, en attendant d’élire domicile quelque part. L’essaim est là quelques heures ou quelques jours accroché à une branche.

Lors de l’installation, les abeilles sont rarement agressives. Celles-ci se soucient plus de trouver un domicile définitif que de piquer ceux qui passent. Il n’y a donc pas à craindre ce petit lot. L’essaim n’aime seulement pas être dérangé surtout lorsqu’il a installé ses premiers rayons de cire. Les seules fois où il sera agressif seront les moments où il se croirait menacé, ou que sa construction serait en péril.

Ce qu’apporte un essaim

Pour un apiculteur, découvrir un essaim serait une vraie source de plaisir. L’apiculteur voit le potentiel qu’a ce petit paquet. Autrefois, les pompiers neutralisaient les essaims d’abeilles lorsqu’ils étaient appelés par les personnes qui en faisaient la découverte. Avec le temps et la conscience de l’importance de l’abeille dans l’équilibre de l’écosystème, cette pratique a été abandonnée. Les abeilles étant une espèce protégées, seuls les essaims présents dans des sites publics comme les écoles sont désormais éliminés. En effet, c’est dans les espaces creux qu’ils s’abritent pendant cette installation transitoire : cheminée non utilisée, trou dans un arbre…

Mot d’ordre : le calme

En présence d’un essaim, la meilleure chose à faire est d’appeler un apiculteur qui récupère les essaims dans le même département. Il viendra prendre l’essaim pour enrichir son cheptel. En effet, beaucoup d’apiculteurs cherchent de bonnes colonies d’abeilles. Cela leur rendra bien service. Un essaim installé depuis une semaine et plus aura déjà ses rayons de miel. L’apiculteur aura le savoir-faire nécessaire pour l’emmener sans l’abimer.

Parfois, les essaims s’installent dans des endroits difficilement accessibles comme sur de très hautes branches. A moins qu’il n’y ait quelqu’un qui souffre d’allergies chez vous, ou que vous viviez à proximité d’une école ou d’un service public, il n’y a aucune raison de devoir faire enlever l’essaim par les pompiers. Sinon, il vaut mieux faire appel à ces professionnels pour le détruire.

Les précautions à prendre

L’intervention de l’apiculteur se fera idéalement en soirée parce que c’est le moment où les abeilles sont le moins agitées. Généralement, c’est le moment où la température est moins élevée et où les abeilles se regroupent pour affronter la nuit. En présence d’un essaim, certaines précautions semblent banales mais salvatrices. Il ne faut surtout pas courir près d’un essaim, se promener les cheveux en l’air pour ne piéger aucune abeille dans sa chevelure. Il est prudent de fermer les portes et fenêtres et d’éloigner les enfants. Si jamais vous êtes poursuivi par une abeille, immobilisez-vous et essayez de vous fondre dans le décor.

Articles associés