L'univers du miel

Panier (0)

Aucun produit

0,00 € Expédition
0,00 € Total

Commander

Livraison offerte

 04 90 06 39 91

Questions, Conseil et Suivi de Commande

8h30-12h00 / 13h30-17h30 du lundi au vendredi

LE BLOG le rendez-vous des passionnés des abeilles ! avec plus de 200 articles

Comment prévenir et traiter la nosémose ?

Publié le 23/10/2019 / Conseils en apiculture

Tous les apiculteurs seront confrontés tôt ou tard aux maladies. L'une des préoccupations des apiculteurs est le noséma, ou dysenterie des abeilles. Ciblant la population adulte de la colonie, la nosèmose est une maladie protozoaire (un microorganisme) qui s'attaque à la paroi du système intestinal, affaiblissant la ruche en réduisant la durée de vie des abeilles adultes malades. Cette maladie peut être faible, réduisant la production d'une colonie de près de la moitié, ou plus sévère, tuant une colonie entière.

Nosemose de l'abeille

Qu'est ce que le noséma ?

La nosémose est causée par deux espèces de parasites microsporidiens (un type de champignon sporulant) appelés Nosema apis et Nosema ceranae. C'est l'une des principales menaces pour la population d'abeilles mellifères dans le monde. On pense que Nosema apis est originaire d'abeilles mellifères européennes, tandis que Nosema ceranae aurait évolué en tant que ravageur des abeilles mellifères asiatiques. Ce dernier n'aurait commencé à affecter les abeilles mellifères européennes que relativement récemment. Cette maladie importée semble être plus nuisible car elle affecte plus de cellules dans l'intestin des abeilles et tue les abeilles infectées plus rapidement que Nosema apis.

L'infection des abeilles adultes à un jeune âge peut rendre affecter considérablement la digestion de l'abeille pour le reste de sa vie. Ces abeilles ne produisent généralement plus de nourriture pour le couvain ou de sécrétions de gelée royale. Elles sont souvent une durée de vie adulte plus courte. Lorsque les reines sont infectées, elles ont également une durée de vie réduite et cessent de pondre des oeufs. Ces impacts entraînent une diminution de la santé, de la population et du rendement de la colonie, ce qui peut entraîner la mort de la colonie.

Quels sont les symtomes de la nosémose ?

Le Nosema affecte le système digestif de l'abeille mellifère en provoquant une série de symptômes, qui sont plus apparents lorsque l'alimentation est mauvaise et que les conditions climatiques sont froides et humides. Il n'y a pas vraiment de symptômes spécifiques à la nosémose, mais plutôt un certain nombre de symptômes qui sont associés à la maladie. Ceux-ci peuvent facilement être confondus avec d'autres ravageurs ou pathogènes, ou d'autres facteurs tels qu'une carence en pollen ou en nectar. Seul la dissection de l'estomac des abeilles adultes en laboratoire permet un diagnostic précis.

Les symptomes associés à Nosema apis

Principalement, vous remarquerez des traînées d'excréments marron clair à l'intérieur et autour de la ruche. Rappelez-vous que les abeilles ont tendance à être impeccablement propres, déféquant exclusivement à l'extérieur de la ruche. Si vous voyez des déchets à l'intérieur de la ruche ou autour de l'entrée, c'est un signe révélateur de nosémose. Un autre signe est lorsque les abeilles se mettent à ramper autour de l'entrée de la ruche, parfois avec des ailes tenues à des angles bizarres. Certaines abeilles auront l'abdomen gonflé et graisseux et, dans les cas graves, elles peuvent être prises de tremblements (ne pas confondre avec la danse de l'abeille). Ces symptômes sont généralement plus apparents en automne et au début du printemps.

Comment détecter la nosémose ?

Trainées marron clair symptomatiques de la nosémose

Comme il n'existe aucun symptôme fiable associé à la nosémose, il faut se fier à un réseau d'indices :

  • population en déclin,
  • faible production de miel,
  • moins de couvain,
  • faible survie pendant l'hiver,
  • dysenterie à l'intérieur et autour de l'entrée de la ruche,
  • des abeilles qui semblent ramper autour de la ruche avec l'abdomen gonflé.

Comment lutter contre la nosméose ?

La lutte la plus efficace contre la maladie repose sur le maintien de ruches fortes et la prise de précautions pour réduire l'accumulation de la maladie.

La meilleure façon de gérer le Nosema est de maintenir une ruche forte et saine. De bonnes pratiques de gestion, comme s'assurer que les abeilles disposent d'une alimentation appropriée, l'utilisation de jeunes reines et la rotation des rayons tous les 3-4 ans, permettront de maintenir les colonies fortes et d'éliminer les causes possibles de stress, ce qui peut rendre la colonie plus sensible à la maladie.

Vous pouvez prévenir la nosémose en situant votre rucher dans un endroit qui reçoit beaucoup de lumière du soleil et avec une bonne circulation de l'air. Il s'agit d'une bonne pratique pour prévenir un certain nombre de maladies. Offrez à la ruche la meilleure ventilation possible durant l'été mais aussi l'hiver tout en gardant les abeilles suffisamment au chaud. Si vos hivers sont doux, songez à installer un fond ventilation totale sous votre ruche.

La nosémose est plus fréquente au tout début du printemps, lorsque le temps devient assez clément pour que les abeilles confinées durant l'hiver en retenant leurs escrèments fasse leur premier vol de proporeté. C'est pour cette raison qu'il faut que vous soyez très attentif à la qualité de la nourriture que vous donnez à vos abeilles à l'automne et au printemps. Un sirop mélangé avec des compléments alimentaires spécifiques est un excellent moyen de les nourrir, le miel cru et local, de préférence le leur, est encore meilleur. Évitez de trop nourrir les abeilles à l'automne, car on sait que cela entraîne un plus grand nombre de cas de nosémose au printemps

Vous devez également vous assurer que le matériel utilisé sur une ruche infectée par des spores de Nosema est décontaminé aprés utilisation, car cela réduira la propagation du pathogène entre ruches.

Newsletter du blog

Encore un peu de lecture ?
L'intelligence des abeilles
L'intelligence des abeilles

Les abeilles ont des fonctions psychologiques remarquables pour un si petit cerveau. Les études qui sont menées a [...]

> Lire la suite

La fausse teigne de cire
La fausse teigne de cire

La fausse teigne de cire est un parasite de la ruche qui se développe dans les ruches affaiblies et à faible d [...]

> Lire la suite

Avantages et inconvénients des ruches en plastique
Avantages et inconvénients des ruches en plastique

Le matériel de l’apiculteur a un impact sur la production de miel. Point sur les ruches en plastique, couramment ut [...]

> Lire la suite