En ce moment, une surprise dans votre panier à partir de 149€ !

Le blog
apiculteur

Autour du rucher L'actu des apiculteurs

Zoom sur les cadres et cires

Zoom sur les cadres et cires

De quoi s’agit-il ?

En apiculture, les cadres sont les outils de travail des abeilles. En effet, c’est là qu’elles vont entreposer le couvain (c’est-à-dire l’ensemble des œufs, des larves et des nymphes) et les provisions. 

Ce sont donc des châssis amovibles, qui peuvent être en bois ou en plastique, sur lesquels les apiculteurs fixent des feuilles de cires gaufrées. Il existe désormais divers modèles de cadre tous n’utilisent pas les feuilles de cires gaufrées.

Le modèle de ruche le plus courant est généralement constitué de 10 cadres dans le corps, et de 9 cadres dans la hausse (étage supplémentaire dans la ruche qui contient des cadres vides, avec ou sans cire gaufrée). 

Les différents modèles de cadres (et de cires)

Il existe une gamme assez large de cadres : à monter ou déjà montés, avec ou sans cires. Tous ces cadres sont des cadres mobiles, ce sont les plus utilisés car ils permettent à l’apiculteur de pouvoir facilement les manipuler, et donc de mieux pouvoir surveiller ses colonies d’abeilles. Voici les principaux types de cadres que vous trouverez sur le marché :

  • Les cadres cirés : comme nous l’avons mentionné, la cire est un outil de travail indispensable pour les abeilles. Seulement, fabriquer la cire leur demande beaucoup d’efforts. En effet, pour un kilo de cire produit, les abeilles doivent consommer dix kilos de miel. Les cadres cirés permettent donc aux abeilles d’économiser leur énergie en facilitant leur travail. Ces cadres permettent également une plus grosse production de miel.  Les cadres cirés présentent un autre avantage non négligeable : les rayons sont plus solides, ils peuvent donc être manipulés plus facilement sans se casser.

  • Les cadres à jambage : certains apiculteurs remplacent la feuille de cire gaufrée par une amorce de cire. Cela fragilise les cadres de la ruche. C’est pourquoi Bernard Nicollet, un apiculteur, a crée le cadre à jambage. Ce modèle est constitué d’un cadre classique auquel est ajouté un jambage (c’est-à-dire une baguette en bois).  Puis l’apiculteur fixe une amorce de cire sur le haut du cadre afin d’aider les abeilles dans leur construction.

  • L’amorce de cire : elle est principalement utilisée dans les ruches Kenyane ou Warré. Il s’agit d’une bandelette de cire qui mesure 2 cm d’épaisseur. Elle est placée dans la rainure supérieure du cadre et fixée avec de la cire liquide. Elle remplace les feuilles de cires gaufrées.  Cette structure est un peu plus fragile que les cadres cirés. Certains apiculteurs décident de se passer de cires. Pour ce faire, ils utilisent des cadres contenant une petite planchette de bois dans la partie supérieure. Cette planchette remplace l’amorce de cire. 

Nul doute que le cadre est un élément indispensable dans n’importe quelle ruche. Afin de faciliter le travail des abeilles, et de l’apiculteur, il est recommandé d’opter pour des cadres contenant déjà de la cire (sous forme d’amorce ou de feuilles de cires gaufrées). 

Articles associés