En ce moment, une surprise dans votre panier à partir de 149€ !

Le blog
apiculteur

Les trésors de la ruche

Tout savoir sur les miels monofloraux

Tout savoir sur les miels monofloraux

Tous les miels vendus sur le marché ne se ressemblent pas, même s’ils proviennent du même insecte volant : l’abeille. Certains, dits polyfloraux, portent les traces de plusieurs fleurs, plantes et herbes mellifères. D’autres sont des monofloraux, comme le miel de l’acacia, du tournesol, du romarin, de la lavande, etc. Un produit particulier que nous vous invitons à découvrir.

Qu'est ce que le miel monofloral ?

On dit souvent qu’un miel monofloral est celui qui a été produit à partir d’une seule variété de fleurs : durant toute la saison, les abeilles n’ont visité et butiné qu’une seule et unique plante mellifère. 

Or, dans la réalité, les choses ne sont pas aussi vraies que ça. Un apiculteur ne peut pas surveiller les visites de ses abeilles ni restreindre leur périmètre de vol. Et même si l’habitat de ses ruches est sur un espace à culture monoflorale, il doit forcément y avoir d’autres variétés de fleurs dont le nectar ou le pollen ne manquera pas d’attirer les abeilles butineuses. 

Par conséquent, il serait difficile de parler d’un miel exclusivement monofloral. Néanmoins, il arrive que le nectar d’une même fleur soit plus présent sur un miel que sur un autre. Alors que dans le cas du miel polyfloral, nous avons un produit qui est composé de plusieurs variétés florales, à valeurs plus ou moins égales. Il n’y en a pas une qui soit plus imposante que les autres.

Alors pour distinguer le miel monofloral du miel polyfloral, les spécialistes et les professionnels dans le domaine apicole ont décidé d’attribuer l’étiquette de miel monofloral au produit qui contient pas moins de 80% du nectar d’une même fleur. 

Comment récolter du miel monofloral ?

Pour garantir la ‘monofloralité’ d’un miel, les apiculteurs essayent du mieux possible d’éviter que les abeilles ne mélangent les nectars et les pollens en butinant une grande variété de plantes mellifères. 

Par conséquent, le miel monofloral se récolte à une saison où il n’y a pas beaucoup de variétés végétales qui fleurissent à la même période et sur le même territoire. Une période qui correspond généralement à l’été et c’est le miel d’été et qui sera suivi du miel d’automne, une autre saison où les floraisons ne sont pas trop importantes.

Quelques variétés de miels monofloraux

Le miel monofloral porte l’empreinte de la plante dont il est issu. Une trace perceptible dans sa saveur et même dans le nom que porte ce miel. 

En voici quelques exemples :

- Miel d’acacia : miel blond liquide, au goût délicat. Améliore le transit intestinal, et convient même aux diabétiques.

- Miel de châtaigner : miel liquide de couleur foncée. Son goût et son arôme sont puissants. Excellent tonifiant pour les veines.

- Miel de romarin : miel de couleur jaunâtre et au goût fruité. Stimulant et bénéfique sur le foie.

- Miel de lavande : mie très aromatique liquide, de couleur claire. Une fois cristallisé, il devient blanchâtre. Conseillé pour traiter les troubles respiratoires et cardiaques.

- Miel de bruyère : miel brun, au goût puissant. Antiseptique et antianémique.

Articles associés