En ce moment, une surprise dans votre panier à partir de 149€ !

Le blog
apiculteur

Autour du rucher Tous les articles

Tout savoir sur le sureau noir

Tout savoir sur le sureau noir

Le sureau noir, Sambucus nigra, est une plante de la famille des Adoxacées. Ses fleurs attirent les insectes pollinisateurs et ses fruits régalent les oiseaux.

Autres noms: sureau commun, l’arbre aux fées, pharmacien de la maison, protecteur du foyer…

Quelques variétés 

Black Lace : feuilles presque noires, fleurs roses

Black Beauty : feuilles presque noires, fleurs rose pâle

Madonna : feuilles vert panaché de crème, fleurs blanches

Aurea : feuilles dorées, fleurs blanches.

Description

- Hauteur : 3-5 m.

- Écorce : fissurée, de couleur vert-gris. 

- Tiges : flexibles, bois creux.

- Feuilles : apparaissent tôt au printemps, intenses, caduques, opposées, imparipennées, à folioles dentées (5-7), couleur pourpre et de forme ovale,. Froissées, elles dégagent une odeur déplaisante.

- Fleurs : des corymbes, hermaphrodites, fines, blanc ivoire ou rosées, parfum agréable et persistant, qui rappelle la vanille. Très prisées des insectes pollinisateurs.

- Fruit : des baies de 6-8 mm, noir violet, à chaire molle, goût amer, réunies en grappes pendantes. Chaque fruit contient 1-3 graines.

Floraison 

La floraison du sureau noir est abondante et odorante. Elle dure de fin mai à fin juin. Les baies apparaissent dès fin juin jusqu’au début de juillet. 

Milieu 

Le sureau, très répandu en France, pousse en Europe, en Asie, en Afrique du Nord et en Amérique. On le trouve dans les jardins ou à l’état sauvage (haies bocagères, ruines et friches), altitude jusqu’à 1 600 mètres. 

Plante rustique (-20 à -25°C) à croissance rapide, le sureau préfère un sol frais et fertile, mais s’accommode d’un terrain basique à neutre et même calcaire, exposition plein soleil ou mi-ombre.

Le sureau noir est un biotope, auxiliaire de biodiversité, qui fait de son environnement un écosystème où se développent faune et flore (puceron noir, fourmis, champignon "Oreille de Judas"…). Il est bénéfique au jardin : antiparasite, antifongique, anti-germinatif …

Intérêt apicole

Le sureau noir est une plante peu mellifère. Mais sa floraison abondante attire plusieurs insectes pollinisateurs et signale la fin de la miellée de printemps. 

Vertus médicinales

Les Romains et les Grecs utilisaient déjà les fleurs et les baies du sureau noir pour leurs propriétés préventives et curatives. 

Très riche en vitamines (C, B 6, A), antioxydants, flavonoïdes, acides aminés, tanins.... le sureau noir a des actions anti-inflammatoires, diurétiques, antirhumatismales et diaphorétiques. Excellent complément alimentaire, surtout en hiver. 

Infusées, ses fleurs séchées traitent la fièvre et la grippe. 

Consommé cru, son fruit provoque diarrhée et vomissements. Faites-le cuire, son sirop soigne la toux et le rhume. 

Autres usages

Contrairement à ce que certains pensent, le sureau noir n'est pas toxique. En fait, il est victime d’une confusion avec un autre sureau, seule et unique variété réellement toxique: une herbacée vivace, le sureau yèble.

Les fruits et les fleurs du sureau noir sont comestibles et même délicieux. On s’en sert pour préparer des gelées, de la confiture, du sirop … 

Les fleurs, fraîches ou séchées, servent à réaliser le pétillant de fleurs ou encore le "Champagne de sureau". 

Les baies du sureau noir donnent un colorant alimentaire naturel. 

Articles associés