Ce weekend seulement : une huile de massage à la CIRE D'ABEILLE BIO offerte dès 179€ !

Le blog
apiculteur

La vie de la ruche Les trésors de la ruche

Tout savoir sur le bombus bourdon

Tout savoir sur le bombus bourdon

Le bombus est un genre de bourdons. C’est un insecte volant de la famille des Apidae. Il joue un rôle très important dans la pollinisation, puisqu’il se nourrit du nectar des fleurs et du pollen, tout comme les abeilles mellifères. 

Espèces de bombus 

- Lapidarius (bourdon des pierres)

- Terrestris (bourdon terrestre)

- Pascuorum  (bourdon des champs)

- Hortorum (bourdon des jardins)

- etc.

Description 

Le bourdon bombus est un insecte social volant trapu, très velu. 

- Métabolisme : dépense énergétique importante 

- Mode de vie : bourdonnière sous terre

- Couleur : bandes jaunes et noires, qui absorbent bien la chaleur du soleil

- « Fourrure » : isolante, pour garantir une température interne élevée

- Aspect : robuste 

- Taille (longueur) :

o reine : de 13 à 32 mm  

o ouvrières femelles : de 7 à 18 mm

o mâles : de 10 à 17 mm.

- Nourriture : nectar, pollen et miel.

- Vitesse de vol : 3 m / seconde.

- Pollinisation : le premier et le dernier actif

- Habitat : régions tempérées, plus fraiches que celles qui abritent les abeilles.

Bourdons et abeilles

Les bourdons et les abeilles se distinguent aussi bien morphologiquement que biologiquement.

- Le bourdon bombus est plus velu et plus trapu que l’abeille (sauvage et domestique). 

- Les colonies des abeilles domestiques sont permanentes, alors que celles des bourdons se renouvellent tous les ans. 

- La reine des abeilles domestiques n’a d’autres préoccupations que la ponte. Par contre, une fois sa nouvelle colonie installée, la reine des bourdons participe à la fondation de sa colonie : non seulement elle édifie le nid, mais en plus l'approvisionne, du moins au début. 

- Le fait que le bourdon soit plus velu que l’abeille, lui permet de produire sa chaleur corporelle. Conséquence : il sort à partir de 5°C et non 15°C comme l’abeille. 

- Contrairement à l’abeille, le bourdon (ouvrière et femelle) a un aiguillon lisse sans barbillon.

- Le bourdon ne pique presque jamais, sauf pour se défendre ou défendre sa ruche.

- Même s’il pique, un bourdon ne risque pas de mourir, parce qu’il n’arrache pas une partie de son abdomen en voulant retirer son dard.

Le cycle de vie

Durant son cycle de vie, le bourdon connait 4 phases : œuf, larve, nymphe et adulte (ou imago).

Chaque année, la colonie est renouvelée. Seule persiste la reine qui profite du printemps, pour trouver un nouvel emplacement pour sa future colonie, qui soit de préférence sous terre ou dans une cavité (ancien terrier…). Elle ramasse alors la végétation et les poils pour tapisser l’intérieur de la future demeure. Ensuite, elle construit 2 cellules de pollen et de cire. L’une accueillera les œufs de la nouvelle colonie et l’autre, faisant office de garde-manger, sera remplie de nectar.

Une espèce menacée

Comme beaucoup d’insectes pollinisateurs, le bourdon bombus est une espèce menacée, à cause de la dégradation de son habitat et de son environnement, en particulier dans les zones urbanisées, industrielles et d’agriculture intensive.

Articles associés