En ce moment, une surprise dans votre panier à partir de 149€ !

Le blog
apiculteur

Autour du rucher Tous les articles

Tout savoir sur l'enkianthus

Tout savoir sur l'enkianthus

L’enkianthus, Enkianthus / Andromeda campanulatus, est une plante mellifère. Il appartient à la famille des  Éricacées. Cet arbuste de terre de bruyère partage son nom vernaculaire avec une autre plante à laquelle il ressemble un peu, le pieri, connu aussi sous le nom d’Andromède du Japon

Autres dénominations : Andromède campanulée, enkiante campanulée.

Variétés 

o Enkianthus campanulatus ‘Hollandia’ (1.20 m)

o Enkianthus perulatus / japonicus (60 cm)

o Enkianthus quinqueflorus (1-3 m)

o etc.

Description

Hauteur :

- 3-5 m pour les grandes variétés 

- 60-120 cm pour les cultivars nains.

Port : dressé, en boule ou étalé, étroit, touffu, ramifié dès la base.

Rameaux : bien équilibrés, poussant en verticilles, harmonieusement étagés.

Feuilles : caduques, denses, elliptiques à ovales, alternes, lancéolées, longues (longueur : 2-7 cm / largeur : 2 cm), nervurées, finement dentelées, disposées en bouquets à l’extrémité du rameau, parfois duveteuses, couleur vert bleuté ou vert vif et or à jaune orangé au printemps et rouge écarlate en automne, avant de tomber.

Fleurs : clochettes mellifères et nectarifères, pendantes, larges (0.5-2 cm), texture légèrement cireuse, réunissant 5-20 fleurs campanulées, à l’origine du nom vernaculaire de cet arbuste, de couleur blanche, crème ou rose framboisé, parfois même d’un rouge brillant, rappelant les grappes de groseilles, chaque fleur porte 5 pétales soudés et 10 étamines libres.

Odeur : délicate, légère.

Fruits : capsules ailées et ovoïdes qui apparaissent en hiver.

Floraison 

L’enkianthus a une belle floraison printanière originale. Elle s’étend du mois d’avril au mois de juin. Les abeilles visitent fréquemment cet arbuste pour profiter de ses corymbes mellifères et nectarifères.

Milieu 

L’enkianthus est un arbuste originaire des bois du Japon et du sud de la Chine. On le retrouve en lisière de sous-bois et en bosquet.

C’est une plante rustique, qui supporte les grands froids (-21°C). L’enkianthus pousse à l’abri du soleil et du vent, dans des zones mi-ombragées, mais éclairées, sur un sol frais, acide et même très acide, riche en humus et sans calcaire.

Plantation 

La plantation de l'enkianthus se fait en automne (septembre-novembre) ou au printemps (mars-mai), sur une terre de bruyère fraîche. Soyez patient avant de profiter de sa belle allure décorative, parce qu’il pousse assez lentement. 

L’enkianthus est une plante solide et si vous lui offrez les conditions optimales (acidité, fraicheur et lumière), elle peut vivre plusieurs années. 

Vous  pouvez planter l’enkianthus en isolé, en pot ou en massif. Dans un petit jardin, ce petit arbre s’associe agréablement à d’autres plantes comme le rhododendron, le camellia et le piéris (Andromède). Les variétés les plus hautes sont placées dans des endroits boisés abrités. Quant aux variétés naines, elles seront mieux en rocailles fraîches ou en pots en bonsaï.

Pensez à l’arroser régulièrement, surtout les deux étés qui suivent sa plantation. 

La multiplication de l’enkianthus se fait par semis (au printemps) ou par marcottage (en été).

Intérêt apicole

L’enkianthus est une plante mellifère d’un grand intérêt apicole. Les corymbes de cet arbuste rassemblent des fleurs à la fois mellifères et nectarifères. Une double réserve qui attire énormément les abeilles et bien d’autres insectes pollinisateurs.

Articles associés