Coronavirus : les expéditions sont maintenues et nos magasins restent ouverts  (plus d'informations ici)

Le blog
apiculteur

Autour du rucher

Plante mellifère : le mélilot blanc

Plante mellifère : le mélilot blanc

Le mélilot blanc fait partie de la famille des Fabacées, celle des pois et des trèfles. Il n’est désormais plus une mauvaise herbe, bannie par les jardiniers.
Cette plante herbacée a le mérite d’enrichir le sol d’azote, et pour le plus grand bonheur des abeilles, c’est surtout une excellente plante mellifère.

Variétés de mélilot

On distingue, à partir de la couleur de leurs fleurs, deux variétés de mélilots :

  • le mélilot blanc (Melilotus albus)
  • le mélilot jaune ; on l’appelle aussi le mélilot officinal (Melilotus officinalis)

Description du mélilot blanc

  • Taille : varie en moyenne entre 30 cm et 1.50 m.
  • Tige : ramifiée et dressée.
  • Fleurs : de couleur blanche, se présentent en grappes, serrées et allongées, tels des épis. Fermées, elles rappellent les petites bananes de couleur blanche. Sans odeur, mais une fois séchées ou simplement mouillées, les fleurs du mélilot blanc dégagent une forte odeur de vanille.
  • Pétales : varient en forme et en taille.
  • Graines : de 1 à 2, lisses, arrondies, légèrement échancrées.
  • Fruits : de petites gousses, qui pendent le long de la tige. Ils ont une couleur brune qui, à maturité, devient grisâtre, pour finir noire, telle une petite aubergine plate.
  • Feuilles : composées de 3 folioles dentées, elles sentent le foin coupé.
  • Cycle de vie : variable : plante annuelle ou bisannuelle.

Milieu de développement du mélilot blanc

Le mélilot blanc est une plante assez commune, qui évolue en Europe et en Asie. Il pousse sous forme de haies de grande taille, dans des espaces ouverts. On le retrouve le long des voies ferrées, des autoroutes, sur les terrains vagues, les champs sablonneux, les bords des rivières, … Une plante herbacée qui résiste bien à la sécheresse.

La floraison du mélilot blanc

Le mélilot blanc est une plante qui fleurit entre les mois de juin et de septembre.

Intérêt apicole du mélilot blanc

Ce n’est pas un hasard si cette plante porte le nom de mélilot. Si on l’appelle ‘lotus à miel’, c’est parce que c’est une excellente plante mellifère. Son nectar est très prisé des abeilles, qui sont attirées par son odeur suave, douce et vanillée.
Comparé à d’autres plantes, le mélilot blanc offre aux apiculteurs un excellent rendement en miel : avec une moyenne de 450 kg / hectare.

Les vertus du mélilot blanc

Le mélilot blanc a des vertus médicinales. C’est un antispasmodique, antiseptique et diurétique. On l’utilise également pour aider à mieux dormir et pour calmer la nervosité.

Et en cuisine, avec leur parfum vanillé, les feuilles de mélilot blanc sont utilisées dans la préparation des plats sucrés. Encore jeunes, et avec leur goût amer et aromatique, elles trouvent bien leur place dans les salades.

Les graines de cette plante aromatique, ainsi que les fleurs, peuvent servir d’épices pour certains fromages.

Consommé à de très fortes doses, le mélilot blanc peut se révéler toxique. D’où la nécessité de faire attention et de ne pas tomber dans l’excès.

Articles associés