Livraison offerte dès 149€ aujourd'hui seulement !

Le blog
apiculteur

Autour du rucher Tous les articles

Plante mellifère : l'ancolie vulgaire

Plante mellifère : l'ancolie vulgaire

L’ancolie vulgaire est une plante mellifère, connue chez les scientifiques sous le nom d’aquilegia vulgaris. Elle appartient à la famille des Renonculacées (ou Ranonculacées).

Autres dénominations : ancolie commune, ancolie des jardins, gant de bergère, gants de Notre-Dame, bonne dame, cornette, aiglantine, galantine, bonne femme, clochette, manteau royal, cinq-doigts, colombine.

Autres espèces de l’ancolie

- L'ancolie des Alpes (Aquilegia alpina) : grandes fleurs de couleur bleu intense, 

- L'ancolie noirâtre (Aquilegia atrata) : fleurs de couleur bordeaux, 

- L'ancolie du Canada (Aquilegia canadensis) : fleurs de couleur rouges et jaunes 

- L'ancolie des Pyrénées (Aquilegia pyrenaica)) : fleurs de couleur bleue à violacée

Description

Hauteur : 70-80 cm.

Tige : dressée et rameuse (partagée en branches) au sommet.

Feuilles : caduques, duveteuses en dessous, de forme ovale et de couleur verte. Elles poussent sur la tige principale.

- les supérieures : entières et sessiles (directement attachées à la tige), 

- les inférieures : légèrement découpées, disposées doublement par trois.

Fleurs : grandes, hermaphrodite, rassemblées en inflorescences, de couleur rose, bleue, pourpre ou blanche, selon les espèces. Celles de l’ancolie vulgaire sont d’un bleu violacé.. Elles sont penchées, et chaque fleur est composée de 5 pétales externes, prolongées vers l'arrière, formant un éperon long, crochu et courbé, qui rappelle le bec ou les serres d'aigle, d’où son nom scientifique Aquilegia qui dérive du latin aquila au sens d’aigle 

Odeur : forte, tenace, peu agréable. 

Fruits : des follicules (fruits secs), qui s’ouvrent d’eux-mêmes, et qui sont formés par un carpelle isolé.  Ils sont couverts d’une enveloppe d'origine foliacée qui renferme plusieurs graines.

Floraison 

L’ancolie vulgaire  est une plante mellifère qui fleurit de mai à juillet.

Milieu 

L’ancolie vulgaire  est une plante ornementale commune dans les zones urbaines et périurbaines. On la retrouve dans presque toute la France sur les talus, pelouses, forêts, lisières forestières, prairies et éboulis.

Cette plante herbacée indigène se développe sur les terrains frais, riches, faiblement acides ou neutres, dans des endroits exposés à la lumière ou demi-ombre, sachant qu’elle ne supporte pas les grandes chaleurs. 

L’ancolie vulgaire  est une espèce protégée dans la région Nord-Pas-de-Calais.

Intérêt apicole

L'Ancolie vulgaire est une plante mellifère, très visitée par les bourdons et les abeilles. Vu la longueur du tube floral, les butineuses à trompes courtes se voient obligées de le couper pour atteindre le nectar, au fond de l'éperon.

Vertus médicinales

L’ancolie a plusieurs vertus médicinales. C’est une plante astringente, apéritive, béchique, antiseptique, sudorifique, diurétique, antiscorbutique et calmante. On s’en sert pour traites les  les rougeurs, les affections de la bouche et de gorge, la fièvre les maux de tête, les calculs rénaux et les douleurs rhumatismales. Elle stimule la transpiration.

Il faut savoir que l'humidité est néfaste aux propriétés médicinales de l'ancolie

Pour la petite histoire

L'ancolie vulgaire était considérée au Moyen Âge comme une plante aphrodisiaque. D’où son autre nom commun, bonne-femme, en référence à la femme qui portait les fleurs de l’ancolie et dont le parfum ne laissait pas les hommes indifférents. On racontait que la femme aussi était prédisposée à l'amour.

Articles associés