Une surprise dans votre panier à partir de 119€ !

Le blog
apiculteur

Autour du rucher Tous les articles

Plante mellifère : l'amandier

Plante mellifère : l'amandier

L'amandier, Prunus dulcis ou amygdalus communis, est une plante mellifère de la famille des Rosaceae, qui comprend entre autres le sorbier, l'églantier, l'aubépine, le prunellier... Avec l'olivier, l'amandier reste l'arbre emblématique de la région méditerranéenne.

Les Anciens en ont fait le symbole de la virginité. Une consécration que cet arbre doit à la couleur blanche de ses fleurs qui couvrent ses rameaux, à l'image d'une robe de mariée.

L'amandier la plante mellifère

Variétés

Il y a deux grandes variétés d'amandiers, qui se distinguent par la nature de leurs fruits :

  • amande douce : la plus consommée
  • amande amère : fruit de l'amandier sauvage, de moins en moins cultivée, parce qu'elle contient des substances biochimiques toxiques (l'acide prussique et l'acide cyanhydrique).

Description

La longévité de l'amandier : de 50 à 80 ans.
Taille : 6 à 12 m.
Racines : profondes et puissantes.
Feuilles : caduques, d'un vert brillant, lancéolées, à marge dentée, longueur 6-10 cm. Elles ont la particularité de se développer après la floraison.
Fleurs : hermaphrodites, précoces, apparaissent avant les feuilles. Des corymbes (inflorescences simples) solitaires et parfois groupés par deux, pentamères (5 pièces florales), subsessiles (pédoncule très court), de couleur blanc rosé.

  • réceptacle floral : creusé en coupe (hypanthium).
  • calice : comprend 5 petits sépales verts, lobés, tombent rapidement.
  • corolle : 5 pétales blancs légèrement tachés de rose.
  • étamines : 15-30, alternes aux pétales.
  • pistil : libre.

Fruit : c'est une drupe (fruit à noyau) oblongue, 3-5 cm de long.

  • péricarpe : paroi du fruit, coriace, non comestible, pas très charnue
  • épicarpe : couvre le péricarpe, velouté, vert à maturité
  • graine : l'amande. Une ou deux, à l'intérieur du péricarpe.

Floraison

L'amandier fleurit entre février et mars. Une floraison précoce (le premier arbre à fleurir) et abondante, marquant le bassin méditerranéen.

Milieu

Originaire de l'Asie occidentale, l'amandier est un arbre cultivé en Iran depuis 5 000-6 000 ans. Les Grecs l'ont ramené en Europe. En France, il est cultivé dans les régions du Sud.
L'amandier s'accommode d'un hiver relativement court, mais ne supporte pas le gel. Il se développe sous des climats tempérés, à des endroits plein soleil, bien éclairés, loin de l'humidité. Un sol sans matière organique, perméable, caillouteux, sec, calcaire, voire légèrement salé.

Intérêt apicole

L'amandier est une excellente plante mellifère, riche en nectar (3*) et en pollen (2*). Sa floraison abondante et précoce est une aubaine pour la reprise du couvain au printemps. Le miel de l'amandier est monofloral.

Usage

L'amande est un fruit très riche (huile, vitamines, protéines et glucides) :

  • amande douce : comestible, délicieuse
  • amande amère : toxique (acide cyanhydrique).

Vertus

  • La pâte d'amande : reconstituant énergétique (à consommer avec modération).
  • L'huile d'amande : utilisée en :
  • cosmétique : vertus adoucissantes et hydratantes
  • dermatologie : son pouvoir à traiter les inflammations cutanées et à adoucir et à tonifier la peau.
  • Les bourgeons : utilisés en gemmothérapie, chez les personnes âgées, pour leur propriété anti-scléreuse.

 

Articles associés