En ce moment, une surprise dans votre panier à partir de 149€ !

Le blog
apiculteur

Autour du rucher L'actu des apiculteurs

Les différents métiers d'une abeille

Les différents métiers d'une abeille

Dans une ruche, les abeilles adultes s’activent avec frénésie, chacune de son côté, pour accomplir différentes besognes, au service de la colonie. Exception faite pour celle qui sera élue pour devenir reine, toutes les autres passeront durant leur existence par différents postes et assureront, en fonction de leur âge, différents métiers.

La reine

Au sommet de la hiérarchie d’une ruche, se trouve la reine. Elle cristallise l’identité de la colonie, par l’odeur qu’elle dégage. La reine est une abeille qui goûte aux plaisirs aériens, s'abreuve de gelée royale presque toutes les vingt minutes. Sa seule et unique mission : pondre les œufs. Une tâche qu’elle exécutera tout le long de son existence (3 ans en moyenne).  

La dame d'honneur

C’est une abeille, parmi une quinzaine d’autres, qui est chargée de prendre soin de la reine : la nettoyer et la nourrir.

La maçonne

Quand elle cesse de produire de la gelée royale, l’abeille commence à sécréter des écailles de cire et la cirière se transforme en une maçonne qualifiée. Elle construit les alvéoles et sculpte les rayons de la ruche.

La gardienne-vigile

Elle est âgée entre 12 et 25 jours et veille à la sécurité de la ruche en la protégeant des rôdeurs et des pillards (frelons, guêpes, souris, lézards, ours et humains). Elle vérifie l’identité des abeilles entrantes et leur odeur, pour stopper les intrus.

La concierge-nettoyeuse

Dès sa naissance et jusqu'au 50e jour, l’abeille est affectée aux travaux domestiques : l’entretien des rayons de la ruche, le nettoyage des cellules, les travaux de réparation.

D’autres joueront le rôle de croque-morts en évacuant les restes des larves et les cadavres des mâles (les bourdons).

La ventileuse

Pour le bien-être de la colonie, la ruche doit être aérée, maintenue à une température constante (35 degrés) et avec un taux d’humidité raisonnable. Une mission confiée aux ventileuses. Elles se chargent de la régulation thermique de la ruche et du taux de gaz carbonique, en la ventilant au fur et à mesure qu’elles battent des ailes.

La ventileuse assèche aussi le nectar et bat le rappel, pour regrouper l’essaim.

La nourrice

Du 6e au 12e jour de son existence, l’abeille s’occupe des larves de la colonie. Elle les nourrit avec la gelée royale qu’elle sécrète et les contrôle régulièrement.

Ensuite, une nouvelle volée d'abeilles prend la relève pour six jours et ainsi de suite.

L’intendante-chimiste

Elle gère les stocks de couvains et les réserves de pollen et de miel. Elle réceptionne le nectar récolté par les butineuses, le régurgite, avec ses collègues, à plusieurs reprises jusqu’à le transformer en miel. Ensuite, elle le déverse dans les alvéoles.

L’éclaireuse

Elle explore les environs de la ruche sur un rayon de 5 km, pour informer les butineuses où trouver le nectar. 

La butineuse

C’est une vieille abeille, âgée d’au moins 21 jours (espérance de vie : 35 jours). Elle est chargée de récolter nectar, pollen et propolis et de les livrer aux intendantes-chimistes. 

Ce métier est considéré comme une prime d'ancienneté : une brève découverte du monde.

Articles associés