L'univers du miel

Panier (0)

Aucun produit

0,00 € Expédition
0,00 € Total

Commander

Livraison offerte

 04 90 06 39 91

Questions, Conseil et Suivi de Commande

8h30-12h00 / 13h30-17h30 du lundi au vendredi

LE BLOG le rendez-vous des passionnés des abeilles ! avec plus de 200 articles

Dès 99€ d'achats, un piège anti-frelon est offert !

Comment bien utiliser son extracteur à miel ?

Publié le 09/01/2016 / Matériel apicole

L’exploration apicole faisant appel à la maitrise d’un petit nombre d’outils essentiels, voici comment utiliser un extracteur pour en tirer le meilleur parti.

Cadre de ruche & pot de miel

Un travail bien fait et vite fait

Lors de la récolte, l’usage d’un extracteur miel constitue une alternative au travail manuel. En effet, le miel doit être retiré des hausses pour être décanté. Avec le bon matériel, l’apiculteur s’épargne de longues heures de travail.

Aussi, il doit s’assurer premièrement de la qualité de son extracteur. Le vieil extracteur peut-être non seulement lent mais parfois ennuyant par le bruit qu’il fait durant tout le procédé. Lorsqu’on parle d’extraction, il est aussi primordial de se rappeler que le miel est un produit acide. Au fil du temps, il peut abimer les cuves servant à l’extraction. On ne saurait jamais vous conseiller autre chose qu’une cuve en acier inoxydable, ou pour faire simple et léger : du plastique alimentaire. Plus bas, vous trouverez une vanne servant à faire passer le miel collecté. Cela ne vous dispense pourtant pas du nettoyage minutieux de la cuve après chaque utilisation car c’est le meilleur moyen de le garder pendant plusieurs années, soit plusieurs récoltes successives.

Deux types de machines distinctes

extracteur mielBien choisir le type d’extracteur qui convient dès les débuts de l’exploitation vous aidera à optimiser le travail.

Par exemple, l’extracteur radiaire, le type le plus courant, convient mieux au travail d’un miel plutôt liquide car les cadres y sont installées perpendiculairement aux parois de la cuve et les cadres sont vidées des deux côtés en même temps lorsque le contenant tourne en raison de la force centripète. Si vous optez pour un extracteur tangentiel, comme bon nombre d’apiculteurs amateurs, les manipulations seront un peu plus longues car les faces des cadres seront traitées une par une avec, en plus, une pause pour le retournement. Pour les exploitations assez conséquentes, il vaut donc mieux opter pour des extracteurs industriels pouvant contenir une centaine de cadres, voire même des hausses.

Autres précautions

Généralement, vous commencez par désoperculer les cadres en utilisant le bac correspondant, et vous les posez un par un dans la cuve de l’extracteur.

Ensuite, il suffit de fermer l’appareil et déclencher le mouvement rotatoire qui va faire tomber le miel des cadres. Il est préférable de surveiller le bon déroulement du processus pour s’assurer constamment que le miel tombe dans un seau collecteur sans qu’il y ait des déchets qui s’y ajoutent. Il faut aussi que les cadres soient bien équilibrés dans la cuve pour ne pas endommager prématurément les alvéoles et la cuve. Lorsque vous extrayez le miel, pensez à le faire dans une pièce dont les portes et les fenêtres sont étanches pour protéger le miel des impuretés. Les professionnels optent pour l’usage d’un déshumidificateur pour que la température idéale pour l’extraction soit maintenue en permanence.

Enfin, quel que soit le modèle d’extracteur que l’on utilise, il vaut mieux garder la vanne ouverte pour que le miel qui pourrait remonter ne bloque le mécanisme de la cuve.

Newsletter du blog

Encore un peu de lecture ?
Bien choisir son extracteur à miel
Bien choisir son extracteur à miel

L’extraction est une étape essentielle dans la production de miel de qualité. Utiliser un bon extracteur est donc c [...]

> Lire la suite

Comment filtrer son miel ?
Comment filtrer son miel ?

Un article qui explique la réalisation du filtrage du miel, étape indispensable pour garantir une pureté maximale d [...]

> Lire la suite

L'apiculture biologique
L'apiculture biologique

Rapide panorama sur l'apiculture biologique : ses principes, les avantages et conditions.

> Lire la suite