Un cadeau offert dès 119€ avec le code ETE2020 !

Le blog
apiculteur

L'actu des apiculteurs Tous les articles

Quelques chiffres sur la disparition des abeilles

Quelques chiffres sur la disparition des abeilles

La situation des abeilles est alarmante quand on sait qu’elles sont actuellement en voie de disparition. Quels sont les chiffres et les données relatifs à cela ?

Disparition des abeilles : 30 % de mortalité

Le bilan est sans appel concernant la disparition des abeilles. En effet, on estime leur taux de mortalité à 30 %. Des chiffres qui augmentent brutalement chaque année. Selon toujours les statistiques en main, ces données affolantes prévoient une extinction totale des espèces d’abeilles d’ici quelques années.

L’être humain est le premier responsable de cette disparition massive des abeilles. On compte chaque année un minimum de 20 % de l’expansion de l’occupation humaine. Des chiffres également en grande croissance occasionnée par la saturation urbaine. Les milieux urbains étant quasi occupés, ils sont obligés de s’étendre sur les zones rurales pour s’établir.

Outre cette occupation détruisant l’équilibre des abeilles, on pointe également la pollution humaine du doigt comme étant responsable de leur extinction imminente. Effectivement, certaines activités des êtres humains détériorent la qualité de l’atmosphère, anéantissant ainsi toutes chances de survies aux abeilles. On peut prendre comme exemple concret l’utilisation de pesticides dans les champs.

Plus de 60 000 apiculteurs français en difficultés

La France compte un peu plus de 60 000 apiculteurs recensés. Sans abeilles, cette profession n’a évidemment plus lieu d’être. C’est pourquoi on estime alors beaucoup de ces professionnels seront au chômage au fur et à mesure que l’extinction se manifeste. Dans sa finalité, la disparition des abeilles entrainera donc avec elle l’emploi de plus de 60 000 personnes sur le sol français.

À part le métier d’apiculteur, le secteur apicole est également au centre de plusieurs autres emplois. Effectivement, chaque aspect dérivant des activités des abeilles rémunère une grande partie de la population française et mondiale. Plusieurs opérateurs du miel seront donc mis en difficultés si elles devaient totalement disparaitre de la terre.

Le miel est également un pilier de l’économie française, car elle rapporte chaque année plusieurs millions d’euros à l’État. En d’autres termes, cela signifierait un besoin de renflouer les manques à gagner suite à la disparition de ce nectar si précieux.

85 % des plantes peuvent disparaitre en simultanée

80 % des plantes dépendent des abeilles pour se reproduire. Ce chiffre colossal est plus alarmant que jamais, car cela signifierait donc une disparition de ces 80 % de plantes en même temps que ces pollinisateurs (voir toutes les plantes dans cet article). Sachant que d’autres espèces dépendent également de celles-ci pour se nourrir et pour se loger, cette disparition en entrainera donc d’autre.

La pollinisation de 90 % des arbres fruitiers est également assurée par les abeilles. On peut donc profiter de cette grande variété de nourritures en grande partie grâce à leur travail. Leur extinction privera donc l’être humain de nombreuses ressources. Un comble sachant qu’il est le premier responsable de leur extinction.

Sans plantes ni arbres fruitiers, d’autres aspects de la planète seraient impactés. La conclusion à cela serait donc une sorte de fin du monde suite à l’absence de ces agents pollinisateurs pour assurer la reproduction des espèces de la flore.

Articles associés