Sélectionne le meilleur matériel apicole pour vous depuis 20 ans

Panier (0)

Aucun produit

0,00 € Expédition
0,00 € Total

Commander

Livraison offerte

 04 90 06 39 91

Questions, conseil et suivi de commande

8h30-12h00 / 13h30-17h30 du lundi au vendredi

Du miel sur les toits des entreprises

Publié le 08/07/2017 / L'actu des apiculteurs

Chaque année, les actions de l'homme entraînent la disparition de milliers d'abeilles. La déforestation pour élargir les zones cultivables, l'utilisation de pesticides pour protéger les cultures ou encore la diminution des espaces verts dans les villes ne sont que des exemples parmi tant d'autres.

Au fil du temps, nos métropoles sont devenues de vraies jungles de béton rendant encore la vie plus difficile aux abeilles, si bien que ces dernières devront faire des kilomètres pour trouver de quoi butiner.

Face à cette situation, l'une des solutions exploitées consiste à placer des ruches sur le toit des bâtiments, et donc par extension, des entreprises. Une initiative citoyenne et écologique qui porte actuellement ses fruits. Cette tendance a déjà conquis bon nombres de sociétés.

apiculture sur les toits

De plus en plus de sociétés utilisent leur toit pour l'apiculture

Pour une entreprise, installer des ruches sur le toit de ses bâtiments est une grande responsabilité. Effectivement, il n'est pas question ici de placer uniquement la ruche sur la terrasse. Il faudra créer tout un petit environnement pour le bien des abeilles.

Une transformation complète du toit en espace vert est donc requise, et cela permettra déjà aux nouveaux locataires du toit de butiner sur place. Mais il n'est pas dit que seules les abeilles pourront profiter des lieux. Pour leur pause, les salariés pourront monter sur le toit et également en profiter. Les passionnés de jardinage pourront contribuer à l'entretien du jardin (arrosage des plantes, entretien des fleurs, etc...).

La mise en place des ruches ne représente quasiment aucun risque pour les employés. Cette opération se fait en collaboration avec des apiculteurs spécialisés. Ces derniers mettent toujours en place des séminaires ou des sessions de teambuilding autour de l'abeille pour former et motiver les néophytes.

En plus des bénéfices pour les colonies, la société concernée reçoit une partie du miel récolté. Cette action permet également à la société de répondre à la norme environnementale Iso 14-001. Du coup, elle gagne une belle image de marque « écologique ». Cela justifie pleinement les sommes engagées pour ces ruches car pour accueillir les abeilles, la société devra prendre en charge les frais d'installation et d'entretien (800 à 2000 euros par ruche).

Mettre des ruches sur le toit des sociétés : quelques succès parmi tant d'autres

Il est normal d'être plus ou moins sceptique face à l'idée d'installer des ruches sur le toit de ses entreprises, surtout quand on sait qu'un essaim peut compter des milliers d'abeilles.

Sachez donc que cette initiative est vraiment réaliste, totalement sans risques si le personnel est bien formé, et a fait ses preuves depuis des années.

En août 2015, la start-up Bees4You acheva sa première récolte de miel urbain. Les ruches ont produit plus de 600 kilos de miel au mois de juillet. Il faut dire que cette entreprise suisse spécialisée dans la location de ruches a su convaincre de grandes enseignes comme UBS Genève, le Grand Hôtel Kempinksi, l'Hospice général, PWC ou encore la Fédération des entreprises romandes Genève.

Anecdote assez sympathique, les employés d'UBS Genève prenaient leur pause-déjeuner sur la terrasse où des ruches avaient été installées. Toujours en Suisse, la start-up CitizenBees se montre particulièrement active. Leurs ruches installées sur le toit de l'hôtel Schweizerhof à Berne ont produit jusqu'à 154 kilos de miel en 2015. En France, les initiatives se multiplient également. Le meilleur exemple est celui de Jason Garitan, qui vient de créer son entreprise Uibie. Il vient notamment de conclure un contrat pour l'installation de ruches sur le toit des magasins Carrefour. Pour un contrat annuel de 800 euros par ruche, il se charge de l'entretien.

 

Des projets/startups proposant aux sociétés de placer des ruches sur leur toit

Actuellement, les projets et startups suggérant l'installation et l'entretien des ruches sur le toit des entreprises se multiplient.

Et c'est tant mieux car les abeilles butinent et pollinisent l'environnement dans un rayon de 3 à 5 kilomètres. Un apiculteur de la capitale propose la location et l'installation de ruches sur le toit des sociétés de la région parisienne. Cela va de l'étude de faisabilité jusqu'à la mise en pots du miel récolté.

Pour les employés, les clients et les collaborateurs, l'entreprise met en place des ateliers-découvertes sur l'abeille et le miel. Elle s'occupe également de toute la partie administrative du projet. Apiterra est également un autre acteur majeur dans l'installation de ruches sur le toit des entreprises. Elle opère non seulement en France, mais également en Belgique et au Luxembourg. Elle travaille notamment en partenariat avec l'Institut National de la Recherche Agronomique (INRA) dans la lutte contre le Varroa Destructor, virus responsable de la disparition de nombreux essaims. En plus d'installer des ruches sur le toit des entreprises, Beecity, créé par l'apiculteur Sylvain Breuvart, intervient également sur des projets concrets liés à la biodiversité. On pourrait citer d'autres entreprises ou initiatives de ce genre (Pollinium, Un Toit pour les Abeilles...), il y en a beaucoup d'autres rien qu'en France.

Les domaines à améliorer

Actuellement, on peut plus ou moins parler de succès en ce qui concerne l'installation de ruches sur le toit des entreprises. Toutefois, certaines choses peuvent être améliorées. Par exemple, les ruches se trouvent en hauteur et sont peu valorisées. De ce fait, ce type d'actions est assez peu connu du grand public. Or, une sensibilisation plus large permettrait à tous de faire un petit effort au quotidien pour le bien-être des abeilles. Comme des milliers de butineuses disparaissent chaque année, la mise en place des ruches en ville est vitale.

Toutefois, il ne faudrait pas que cette initiative soit victime de son propre succès. Le risque de saturation est effectivement possible et se ferait au détriment des abeilles sauvages. Ces dernières devront en fait partager le peu de ressources disponibles avec celles installées dans les ruches. Mettre son toit à disposition des essaims est donc une attitude à encourager, mais cela devrait s'accompagner d'actions comme le reboisement ou l'entretien des espaces verts en ville. Vous assurez ainsi la nourriture pour vos abeilles mais également pour celles qui « survivent » dans les villes.

Encore un peu de lecture ?
Découvrez l'apiculture urbaine
Découvrez l'apiculture urbaine

L’enjeu écologique de la présence des abeilles étant au centre des polémiques, l’apiculture urbaine prend de plus e [...]

> Lire la suite

L'apiculture biologique
L'apiculture biologique

Rapide panorama sur l'apiculture biologique : ses principes, les avantages et conditions.

> Lire la suite

Parrainer une ruche ?
Parrainer une ruche ?

Pourquoi et comment parrainer une ruche : un concept innovant et écologique qui contribue à la préservation des ab [...]

> Lire la suite