Une surprise dans votre panier à partir de 119€ !

Le blog
apiculteur

Autour du rucher Tous les articles

Plante mellifère : le marronnier

Plante mellifère : le marronnier

 Le marronnier, Aesculus, est un arbre ornemental et une plante mellifère de la famille des Sapindaceae (Hippocastanaceae).

Qui dit marronnier désigne le plus souvent le marronnier d'Inde (Aesculus hippocastanum), appelé aussi : marronnier commun, marronnier blanc, châtaignier de mer, marronnier faux-châtaignier et châtaignier de cheval.

Le plante mellifère : le marronier


Variétés de marronniers

  • Marronnier de l'Himalaya, le vrai marronnier d'Inde
  • Marronnier commun
  • Marronnier à fleurs rouges
  • Marronnier du Japon
  • Marronnier de Wilson
  • Marronnier à fleurs jaunes (pavier jaune)
  • Marronnier de Virginie (pavier rouge)
  • Marronnier du Mississippi
  • Marronnier à fleurs roses.

Description

La longévité du marronnier peut dépasser les 300 ans.

Taille : 20-30 mètres.

Écorce : brune, légèrement rougeâtre, lisse chez les jeunes, fissurée verticalement, se détachant par plaquettes.

Feuilles : caduques, palmées, opposées, 30-50 cm de long

Pétiole : long

Folioles : 5-7, dentelées.

Bourgeon : apparait en automne, de forme pointue, protégé par une résine collante (propolis).

Fleurs : inflorescences (thyrses) de forme pyramidale, de couleur rose ou blanche, tachée de rouge. Si la fleur n'a pas encore été pollinisée, son centre est taché de jaune, dans le cas contraire, il est rouge.

Fruit : appelé marron d'Inde, contenu dans des capsules dures (bogues), hérissées d'épines, de couleur verte. Chacune d'entre elles renferme entre 1 à 3 grosses graines, luisantes, lisses et brunes.

Floraison

La floraison du marronnier est spectaculaire. Elle commence, selon les régions, au mois d'avril ou de mai et s'étend jusqu'au mois de juillet.

Milieu

Le marronnier est un arbre ornemental originaire de l'hémisphère Nord. Il pousse dans les zones fraiches et humides, sur des sols riches, en Asie, en Amérique du Nord et en Europe (Grèce, Macédoine, Bulgarie ...).
Grâce à son feuillage luxuriant et dense, le marronnier est très utilisé en architecture paysagère (rideau de verdure, plante-écran, d'alignement ...). On le retrouve dans les villes et les villages, le long des avenues, dans les parcs publics, les cours d'écoles ...

Intérêt apicole

Le marronnier est une plante mellifère qui produit plus de pollen que de nectar. Selon certains, planté en grand nombre, il pourrait être toxique pour les abeilles.
Le miel du marronnier est incolore, avec une forte teneur en sucre (69%) et un goût parfois amer. Il cristallise très facilement en gros grains.

Vertus médicinales

L'écorce, les fleurs et le fruit du marronnier sont connus pour leurs vertus thérapeutiques. En médecine traditionnelle, l'écorce est utilisée pour traiter les problèmes de circulation du sang : varices, lourdeur et gonflement des jambes, phlébite, démangeaisons, hémorroïdes et certaines ecchymoses.Quant au fruit, on l'utilisait en Turquie, pour soigner les chevaux qui souffraient de pousse.

Néanmoins, du fait qu'ils contiennent une molécule anticoagulante (l'esculine), le fruit du marronnier, ses feuilles et ses bourgeons peuvent être toxiques. Sauf que pour certains, consommé frais, le marron n'est pas vraiment toxique, mais une consommation régulière peut générer une intoxication grave.
En fait, ce qu'on consomme régulièrement, grillé ou en confiserie, n'est pas le fruit du marronnier, mais celui d'une variété de châtaignier.

Articles associés