Un cadeau se glisse dans votre commande dès 119€ !

Le blog
apiculteur

L'actu des apiculteurs Tous les articles

Nouvelle étude : les abeilles peuvent surfer sur l'eau

Nouvelle étude : les abeilles peuvent surfer sur l'eau

Chaque année, les études concernant les abeilles se multiplient. Récemment nous apprenions que les abeilles avaient la capacité des abeilles à comprendre la notion de zéro. Celles-ci interviennent dans le cadre de la protection de cette espèce menacée par une extinction imminente. Par ailleurs, de nouvelles études démontrent que les abeilles pouvaient surfer sur l’eau. Nous allons faire le point sur ce sujet dans les prochains paragraphes.

Les abeilles peuvent surfer sur l’eau : quel changement ?

Contrairement à ce que l’on pouvait penser auparavant, les abeilles ne se débattent pas pour survivre quand elles sont au contact de l’eau. En effet, des études menées récemment indiquent qu’elles sont même plutôt à l’aise quand elles sont sur cette surface. Des constatations radicales qui nous permettent d’être encore plus précis sur la vie de ces petits héros du quotidien.

Cela revient donc à dire que certaines abeilles se jettent volontairement à l’eau. La raison la plus probable relève du rafraichissement. Effectivement, nos amis les insectes subissent également les montées de chaleurs et éprouvent le besoin de réguler la température de leur corps.

Le plus important c’est que finalement, les abeilles ne courent aucun risque quand elles tombent dans l’eau. Que ce soit volontairement ou suite à un imprévu, elles pourront donc sortir de là, se sécher les ailes et s’envoler de nouveau à la recherche de plantes et de fleurs à polliniser.

Détails sur les études entreprises

Ces études ont été menées après qu’une abeille ait été observée en train de battre des ailes dans le Milikian Pond, un petit bassin situé aux États-Unis. Celui qui a pu constater cela s’est alors mis sur une piste : les abeilles peuvent-elles surfer sur l’eau ? Bien que leurs ailes soient imbibées d’eau pour pouvoir voler, ces derniers se mettent à les battre rapidement, leur permettant d’avancer dans l’eau comme s’il s’agissait de rame.

Les spécialistes qui ont conduit les études ont donc décidé de reproduire la situation afin de bien observer le phénomène. Avec des casseroles remplies d’eau, ils ont utilisé une trentaine d’abeilles pour tester l’hypothèse. De là, ils ont donc pu confirmer que nos amis pollinisateurs pouvaient battre des ailes une dizaine de minutes afin de se rendre d’un point A à un point B.

Par ailleurs, toutes les abeilles sorties de l’eau ont été constatées en bonne santé. Ce qui leur a permis de définir avec précision qu’elles pouvaient surfer dans l’eau. On estime alors que toutes les études entreprises sur la vie des abeilles nous permettront de renforcer leur protection en vue de sauvegarder cette espèce actuellement menacée d’extinction.

Quelles sont les limites

Bien évidemment, cette pratique possède ces limites quand on prend en compte la taille d’une abeille. En effet, surfer dans l’eau est assez épuisant pour ce petit insecte. Si bien qu’une dizaine de minutes d’effort doit être compensée par un repos avant la reprise des activités.

Ce qui revient donc à dire que surfer dans l’eau est une façon pour les abeilles d’en sortir pour rejoindre l’autre rive saine et sauve.

Ces études ont été menées après qu’une abeille ait été observée en train de battre des ailes dans le Milikian Pond, un petit bassin situé aux États-Unis. Celui qui a pu constater cela s’est alors mis sur une piste : les abeilles peuvent-elles surfer sur l’eau ? Bien que leurs ailes soient imbibées d’eau pour pouvoir voler, ces derniers se mettent à les battre rapidement, leur permettant d’avancer dans l’eau comme s’il s’agissait de rame.

Les spécialistes qui ont conduit les études ont donc décidé de reproduire la situation afin de bien observer le phénomène. Avec des casseroles remplies d’eau, ils ont utilisé une trentaine d’abeilles pour tester l’hypothèse. De là, ils ont donc pu confirmer que nos amis pollinisateurs pouvaient battre des ailes une dizaine de minutes afin de se rendre d’un point A à un point B.

Par ailleurs, toutes les abeilles sorties de l’eau ont été constatées en bonne santé. Ce qui leur a permis de définir avec précision qu’elles pouvaient surfer dans l’eau. On estime alors que toutes les études entreprises sur la vie des abeilles nous permettront de renforcer leur protection en vue de sauvegarder cette espèce actuellement menacée d’extinction.

Articles associés