En ce moment, une surprise dans votre panier à partir de 149€ !

Le blog
apiculteur

Autour du rucher L'actu des apiculteurs

Le marché du miel en France

Le marché du miel en France

Le miel est un produit très prisé des Français, tant pour ses diverses vertus que pour son goût. Mais entre la consommation, la production et l’importation, comment se porte le marché du miel en France ? 

La consommation de miel en France

Comme nous l’avons déjà évoqué, les Français sont très friands de miel et autres produits de la ruche. En effet, chaque année ce sont environ 45 000 tonnes de miel qui sont consommées dans l’Hexagone.  La France fait donc partie des pays qui consomment le plus de miel en Europe, avec une moyenne de 600 grammes de miel consommés par habitant. 

La consommation de miel augmente d’année en année en France, avec désormais plus de 75% de la population qui en consomme régulièrement. Cela signifie donc qu’il n’y a seulement que 25% de la population française qui ne consomme jamais de miel. 

Il est intéressant de noter que la région Ouest arrive en tête, en termes de consommation de miel par habitant. 

La production de miel en France

Alors que la consommation de miel augmente chaque année en France, il se produit l’inverse en ce qui concerne la production. En effet, en 20 ans la production de miel a été divisée par trois en France.

Les producteurs de miel principaux en France sont ceux qui disposent de 400 ruches. Ils représentent environ 38% des producteurs de miel français. Suivent les producteurs possédant entre 150 et 400 ruches (26%) et enfin, ceux qui ont entre 50 et 150 ruches (11%). 

La production de miel en France se concentre principalement dans le sud, notamment dans la région Occitanie. C’est de cette région que provient 22% de la production française de miel. 

Malgré la diversité de miels présents en France, on dénombre une quarantaine de variétés, les producteurs français produisent seulement 20 000 tonnes par an. Soit la moitié de ce que la population consomme. 

L’importation de miel en France

Face à la baisse de production de miel observée en France ces dernières années, le pays est contraint d’avoir recours à l’importation afin de satisfaire la demande. 

C’est pourquoi chaque année, la France importe en moyenne 35 000 tonnes de miel. Ces produits proviennent principalement d’Ukraine ou d’Espagne. Viennent ensuite l’Allemagne, l’Argentine, et enfin, la Chine. 

Cependant il existe des risques à importer de tels produits. En effet, selon une étude publiée en 2015 par l’Union Européenne, sur 1200 miels importés, plus de 30% avaient un caractère frauduleux. Cela signifie qu’ils ne correspondent pas aux critères mis en place en France pour recevoir l’appellation de « miel ». Par exemple, certains producteurs ont recours à ce que l’on appelle l’adultération. C’est-à-dire qu’ils coupent le miel avec du sirop industriel, ou encore qu’ils nourrissent artificiellement les abeilles avec du sucre pendant la miellée. 

Pour les professionnels français de l’apiculture, la filière est sous-exploitée. En effet, la France dispose d’une richesse en termes de variétés de miel, mais malheureusement la production ne suit pas la demande. Cependant, cela est en train de changer car l’on prend de plus en plus conscience du savoir-faire français, et cherchons à consommer plus souvent français. 

Articles associés