En ce moment, une surprise dans votre panier à partir de 149€ !

Le blog
apiculteur

Les trésors de la ruche

Zoom sur le miel de rhododendron

Zoom sur le miel de rhododendron

Quelles sont les particularités du miel de rhododendron ?

Spécialité produite dans les Pyrénées, les Alpes et le sud de l’Italie, le miel de rhododendron possède une odeur légère et subtile ainsi qu’un goût doux, délicatement fleuri et légèrement boisé qui n’est pas sans rappeler le miel de romarin. C’est également un ingrédient idéal pour sucrer des boissons chaudes ou froides. De couleur très claire à l’état liquide, il devient pourtant presque blanc lorsqu’il se solidifie, sa cristallisation reste cependant lente. Sa texture quant à elle est crémeuse et fine, ce qui le rend très agréable à consommer à la petite cuillère.

C’est un produit qui dispose d’une très bonne conservation.

Par ailleurs, il est important de noter que certaines espèces de rhododendrons, notamment présentes en Asie, produisent un miel qui est toxique pour l’Homme. 

Qu’en est-il de la récolte du miel de rhododendron ?

Le rhododendron azalée de montagne ou ferrugineux, compte parmi les plus de 500 espèces de Rhododendron et fait partie des plus répandus en France notamment dans les massifs pyrénéens.

Cet arbuste, au feuillage persistant, ne pousse qu’à partir de 1200 mètres d’altitude et peut atteindre jusqu’à un mètre de haut. Il reste plutôt rare mais est encore présent dans des zones protégées, par exemple dans le parc naturel des Pyrénées Ariégeoises, dans les Pyrénées-Orientales. Pour réussir à butiner les fleurs en haute montagne, les abeilles utilisent les courants ascendants.

La récole de ce miel sauvage se fait principalement en été, de fin juillet jusqu’à début septembre. Pour autant, des fleurs commencent à voir le jour dès le mois de juin. Elles sont très appréciées des abeilles car elles sécrètent du nectar de façon abondante. Puis, des fleurs rouges et roses, qui rappellent les rosiers, tapissent les sous-bois en formant des grandes étendues aux couleurs vives. 

Cependant, cette plante reste imprévisible et capricieuse, on la trouve parfois en grand nombre ou au contraire elle est parfois quasi inexistante. Elle est également sensible au froid, à la pluie, aux gelées tardives ou encore aux brouillards matinaux. Tous ces éléments, en plus du fait que peu d’apiculteurs le récoltent, contribuent à sa rareté. 

De plus, des facteurs, tels que la construction de nouvelles pistes de ski ou encore le réchauffement climatique, viennent appuyer sa raréfaction au fil des années.

Pourtant, le miel de rhododendron reste très apprécié des apiculteurs, par hectare la plante produit entre 100 à 200 kg de miel.

Quelles sont les vertus du miel de rhododendron ? 

Surnommé l’acacia des hautes montagnes, le miel de rhododendron est très apprécié des connaisseurs mais sa production reste limitée. 

Assez rare, ce miel de montagne est très intéressant, il contient en effet de nombreux oligoéléments présents de façon équilibrée. Il est reconnu pour ses propriétés reconstituantes et anti-rhumatisme. En apithérapie, une médecine douce qui consiste à se soulager avec des produits issus de la ruche, le miel de rhododendron est recommandé aux patients qui suivent une chimiothérapie. En effet, en ingérer une cuillère à soupe par jour permettrait de réduire les effets secondaires liés au traitement cancéreux.

Articles associés