Un cadeau se glisse dans votre commande dès 119€ !

Le blog
apiculteur

Conseils en apiculture Tous les articles

Tous nos conseils pour la récolte des hausses

Tous nos conseils pour la récolte des hausses

 La récolte des hausses constitue la consécration du travail de l'apiculteur et des abeilles. C'est le couronnement de toute une saison de labeur et la récolte d'un miel tant attendu. Autant de raisons pour ne pas rater une pareille opportunité !

Voici nos conseils pour réussir la récolte des hausses de vos ruches, et pour vous aider à bien accomplir votre travail, sans nuire à l'équilibre de l'ensemble de la ruche, encore moins à la qualité du miel à récolter.

Quelle technique pour la récolte des hausses ?

Le retrait des hausses peut se faire à l'aide de :
- un enfumoir et une brosse à abeilles légèrement mouillée : la plus courante
- un chasse-abeilles posé la veille au soir : technique sans risque de coulée de miel
- un aspirateur à abeilles (niveau professionnel) : limite les pillages et fait couler moins de miel
- un produit répulsif : convient aux colonies très agressives, mais pas très conseillé.

Quand récolter les hausses ?

Il n'y a pas de date fixe pour la récolte des hausses. Tout dépend de l'emplacement des ruchers (région, altitude) et des plantes ciblées.

Néanmoins, des hausses entièrement operculées annoncent que le miel est enfin mûr, et qu'il est temps de le récolter. Dans le cas contraire, il reste instable, parce que trop chargé en eau. Dépassés les délais, le miellat apparaitra et il vous sera difficile pour ne pas dire impossible de l'extraire, même avec un extracteur.

Vous pouvez procéder à la récolte des hausses soit avant le lever du soleil, à l'heure où les abeilles sont encore à l'intérieur des ruches, ou par une journée bien ensoleillée, en début d'après-midi (11h-15h), les ruches sont presque vides, vu que les butineuses sont déjà parties travailler.

Prudence et sécurité

Pensez à bien vous protéger avant de commencer la récolte des hausses de votre rucher. Munissez-vous de gants, vareuse et enfumoir (bien chargé et bien allumé).

Évitez de vous affoler ou de paniquer. En dépit de l'agressivité des abeilles, continuez à récolter les hausses avec des gestes rapides, doux, et précis.
Ne tentez pas des actions imprudentes, au risque de menacer la sécurité de vos voisins qui pourraient subir les attaques d'une colonie d'abeilles en colère.

Pensez à vos abeilles

Une fois les hausses vidées, pensez à nourrir tout de suite vos abeilles au sirop. Une astuce qui vous aidera à les calmera pendant quelque temps.
N'oubliez pas non plus de laisser assez de nourriture dans la ruche pour assurer la survie de la colonie.

Attention aux pillards !

Mises de côté, vos hausses peuvent être une proie facile pour des pillards. Pensez à les protéger.

Les dernières abeilles

Pour vous débarrasser d'éventuelles abeilles encore présentes à l'intérieur des hausses, de retour à la miellerie, munissez-vous d'une lampe. Sa lumière vous aidera à les capter.

Faites-vous aider

N'hésitez pas à demander de l'aide, surtout pour une première fois ou si vous vous retrouvez face à des abeilles en colère.

Articles associés