Coronavirus : les expéditions sont maintenues et nos magasins restent ouverts  (plus d'informations ici)

Le blog
apiculteur

Autour du rucher L'actu des apiculteurs

Le BEE FUND pour financer les actions pour la protection des abeilles

Le BEE FUND pour financer les actions pour la protection des abeilles

De quoi s’agit-il ?

Le BEE FUND a été lancé à l’initiative de la Fondation de France, le 20 juin. Tout commence par l’arrivée sur Instagram d’une nouvelle influenceuse pas comme les autres : B. 

Cette abeille engagée a pour mission de sensibiliser la population, en mobilisant les marques et les entreprises. C’est pourquoi la Fondation de France, qui se mobilise pour les enjeux environnementaux et la biodiversité depuis 50 ans, a décidé de la soutenir dans son combat.

Les trois piliers d’actions du BEE FUND

Le projet du BEE FUND repose sur trois piliers d’actions :

  1. Soutenir la transition vers une agriculture plus respectueuse des pollinisateurs : en effet, il n’est plus à prouver que l’agriculture intensive a des effets néfastes sur les pollinisateurs.
  2. Reconstituer les habitats des abeilles : la monoculture qui entraîne la fauche des haies dans les champs, et l’urbanisation massive, ont précipité la destruction de l’habitat naturel de ces insectes. Le BEE FUND souhaite donc financer la reconstruction de ces habitats dans des espaces bénéfiques pour les abeilles.
  3. Mieux comprendre l’impact des substances nocives sur les abeilles : le BEE FUND soutiendra financièrement les recherches sur l’impact des pesticides sur la biodiversité, ainsi que sur la santé des colonies. Ainsi cela permettra de mieux protéger les pollinisateurs sauvages que sont les abeilles. 

Les projets soutenus par le BEE FUND

Le BEE FUND, comme nous l’avons mentionné, a pour but de financer des projets aidant à l’amélioration, et à la préservation, des habitats de l’abeille. Pour ce faire, la Fondation de France sélectionne les actions qu’elle juge « les plus fondamentales et urgentes dans la protection de toutes les espèces d’abeilles ». Pour le moment, il y en a 3 :

  1. Mayage : ce projet de l’association Arbres&Paysages32 en région Occitane a pour objectif de rassembler les apiculteurs et les agriculteurs autour d’un intérêt commun : la protection des abeilles. Pour ce faire, ce projet vise à faire émerger de nouvelles pratiques agricoles.
  2. Formation : ce deuxième projet émane de l’EPLEFPA (Établissement Public Local d’Enseignement et de Formation Professionnelle Agricole) de Courcelles Chaussy en Moselle.  Le but est de former des étudiants afin qu’ils réalisent, et entretiennent, des infrastructures agro-écologiques pour permettre de créer un habitat bénéfique pour les abeilles.
  3. Analyses : ce projet vient de l’association Patrimoniale de la Plaine de Versailles et du Plateau des Alluets, en région parisienne.  Son objectif est de réaliser des études afin de sauvegarder les abeilles vivant en plaine de Versailles.  Cela passe notamment par l’amélioration des écosystèmes présents dans la plaine, afin que les abeilles puissent jouer leur rôle de pollinisateurs plus aisément. 

Nul doute que ce n’est là que le début de cette belle initiative. De nombreux autres projets vont sûrement pouvoir être financés grâce au BEE FUND, et à sa porte-parole, l’influenceuse B.

Articles associés